Une première alerte de chaleur de niveau 2 au N.-B.

Pour la première fois cet été, une alerte de chaleur de niveau 2 a été émise par le gouvernement du Nouveau-Brunswick. L’humidex devrait se situer entre 40 et 44 degrés pour une bonne partie de la journée dans la région de pour St. Stephen, pour le jeudi 11 août. .

Par ailleurs, une alerte de chaleur de niveau 1 a été émise pour les régions de Moncton, Sussex, Grand Bay-Westfield, Hampton, Quispamsis, Rothesay, Fredericton et le comté de York, pour cette même journée du jeudi 11 août. L’humidex devrait se situer entre 35 et 39 degrés pour une bonne partie de la journée.

«Les périodes de chaleur peuvent représenter un risque pour la santé publique», a déclaré la médecin-hygiéniste en chef par intérim, la Dre Jennifer Russell. «La famille et les amis devraient surveiller les personnes les plus vulnérables qui pourraient souffrir de malaises associés à la chaleur afin de s’assurer qu’elles sont bien protégées.»

Les personnes les plus vulnérables qui pourraient souffrir de malaises reliés à la chaleur sont les aînés âgés de plus de 65 ans, les enfants âgés de quatre ans et moins, les personnes qui ont un surplus de poids et celles qui prennent des médicaments sur ordonnance ou des médicaments en vente libre, ainsi que les personnes souffrant de certaines maladies chroniques.

  • Niveau 1 – avertissement de chaleur: humidex de 35 à 39 degrés pendant une journée

Lorsqu’un avertissement de chaleur de niveau 1 est émis, certaines personnes vulnérables peuvent être affectées. La principale cause de malaise et de décès pendant une vague de chaleur est l’aggravation de maladies respiratoires et cardiovasculaires préexistantes.

  • Niveau 2 – avertissement de chaleur élevée: humidex prévu de 40 à 44 degrés pendant une journée ou plus

Lorsqu’un avertissement de chaleur élevée de niveau 2 est émis, tout le monde court un risque plus élevé de stress lié à la chaleur et de coup de chaleur.