Pour une sixième année consécutive, la Fondation caritative Mary Kay Ash s’est engagée à verser une somme de 100 000$ à des refuges pour femmes victimes de violence dans tout le Canada.

Dans le cadre de son programme annuel de subventions pour les refuges, la Fondation s’est engagée à verser un montant de 10 000$ à un établissement qui est situé au Nouveau-Brunswick.

«La sensibilisation au drame de la violence conjugale a beaucoup progressé, et l’on pourrait croire qu’un tel programme est moins nécessaire en 2016. Malheureusement, une Canadienne sur trois en est toujours victime», explique Dawn Gerry, directrice de la fondation.

Les refuges pour femmes victimes de violence du Nouveau-Brunswick ont jusqu’au 31 octobre 2016 pour soumettre leur demande de subvention.

Il est clairement précisé que les fonds attribués par la Fondation peuvent être utilisés dans le cadre du budget d’exploitation du refuge, mais qu’ils ne peuvent pas, par exemple, servir aux frais de déplacement du personnel.

Pour avoir l’occasion de mettre la main sur cette somme, les refuges doivent remplir un formulaire accompagné d’une lettre expliquant la manière dont seront utilisés les fonds et tous les programmes innovants auxquels ils pourraient avoir recours.

En 2015, c’est la maison d’hébergement l’Accueil Sainte-Famille de Tracadie qui avait réussi à obtenir la subvention offerte par la société mondiale de cosmétiques.

Selon la directrice du refuge, même si la somme accordée n’est pas astronomique, elle peut aisément faire une grande différence lorsqu’il est question de la prestation de services aux femmes victimes de violence conjugale.

«Les maisons d’hébergements comme la nôtre sont sous-financées, il manque chaque année des dizaines de milliers de dollars pour offrir les services de base», a indiqué Nadia Losier, la directrice de l’Accueil Sainte-Famille.

«Ce 10 000$ peut contribuer à payer l’épicerie, aux frais de transport des femmes et des enfants qui sont hébergés et même à la limite aider à assurer le service de la ligne téléphonique d’urgence», illustre-t-elle.

La Fondation caritative Mary Kay Ash contribue depuis 2004 à la prévention et à l’élimination de la violence conjugale, un phénomène qui touche le tiers des Canadiennes à un moment ou l’autre de leur vie.

En tout, son programme annuel de subventions a distribué plus de 1 million $.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle