Un 14e monument à l’Odyssée acadienne est dévoilé

C’est Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec, qui abrite maintenant le 14e monument à l’Odyssée acadienne. Ce monument souligne la fondation du village de L’Acadie (depuis amalgamé à Saint-Jean) par des réfugiés acadiens lors de leur établissement dans la région après la Déportation.

Les monuments à l’Odyssé sont issus de l’initiative de la Société nationale de l’Acadie (SNA) et de la Commission de l’Odyssée acadienne (COA). Le dernier monument, implanté en partenariat avec les Amis de l’église patrimoniale de L’Acadie, a été dévoilé dimanche à Saint-Jean, en présence du président de la SNA, René Cormier et du président de la COA, Jean Gaudet.

«Depuis 2005, nous avons érigé et dévoilé quatre monuments au Nouveau-Brunswick, deux en Nouvelle-Écosse, un à l’Île-du-Prince-Édouard, un à Terre-Neuve-et-Labrador, trois au Québec, un en Louisiane et un à Miquelon» a signalé M. Gaudet, par voie de communiqué.

«Il va sans dire que le Grand Dérangement fut un événement tragique qui a changé le cours de l’histoire des Acadiens. Depuis, le peuple acadien a fait preuve de persévérance, de créativité et de solidarité et apporte un dynamisme et une diversité partout où il se trouve au Canada et ailleurs dans le monde. Le projet de commémoration internationale du Grand Dérangement permet aux Acadiens de s’affirmer et de se faire valoir comme modèle d’une collectivité qui a fait preuve de résilience et de détermination» a conclut René Cormier.