Grand-Sault: l’ancien aréna sera démoli

L’ancien aréna de Grand-Sault sera démoli afin de faire place à un parc récréatif avec jeux d’eau dans ce secteur touristique de la municipalité.

Depuis l’ouverture du Centre E.-&-P.-Sénéchal à l’automne 2009, l’ancien Stadium de Grand-Sault a été transformé en entrepôt. L’édifice a même été condamné depuis tellement il est mal en point.

Sa présence donne un mauvais coup d’oeil au quartier qui comprend l’école John-Caldwell, un terrain de baseball, une piscine publique ainsi que le parc La Rochelle (terrain de camping et l’accès aux chutes).

Au début de l’année 2016, la Ville de Grand-Sault a laissé savoir qu’elle allait construire un nouveau parc familial, comprenant des jeux d’eau, près du boulevard Broadway. Et ce sera sur le site de l’ancien Stadium, selon le maire Marcel Deschênes.

«Ça donnera définitivement un meilleur look dans un secteur qui attire les visiteurs. L’aréna a rendu de précieux services durant 42 ans. L’emplacement servait d’entrepôt à la municipalité. Alors nous allons bonifier l’endroit avec la venue de ce nouveau parc qui devrait être prêt à l’été 2017», a indiqué le maire Marcel Deschênes lors de la réunion mensuelle des élus, mardi soir.

L’édifice disparaîtra du paysage au cours des prochaines semaines. La démolition coûtera près de 20 000 $ à la municipalité. «Ça nous donnera tout l’hiver pour travailler sur notre projet ainsi que l’automne et le printemps sur le terrain», a-t-il ajouté.

Un grand ménage d’automne sera également fait à l’intérieur du vieil aréna. «Nous allons conserver ce qui est bon et jeter ce qui ne servira plus», a avisé le maire Deschênes.

Sous l’administration de l’ancien maire Richard Keeley, la Ville de Grand-Sault a approuvé la création de ce parc à jets d’eau au centre-ville en janvier. Le projet, évalué à 400 000 $, est conditionnel à la participation des gouvernements fédéral et provincial. Une demande de financement a été faite auprès des paliers fédéral et provincial.

Pas question du Junior A

Par ailleurs, le maire Deschênes affirme que la localité de Grand-Sault n’est pas en lice pour l’obtention d’une concession de la Ligue de hockey junior A des Maritimes comme l’ont laissé entendre certaines rumeurs au cours des dernières semaines.

«En tous cas, moi je n’en ai jamais entendu parler. Si ce calibre venait ici, ça viendrait nuire au hockey scolaire et senior. Et quand on accueille une telle équipe, nous ne sommes plus maîtres de nos installations», a-t-il dit.

Après une saison d’absence, les Cataractes de Grand-Sault seront de retour dans le Circuit régional de hockey (CRH) du Nord-Ouest en 2016-2017.