Policiers tenus en haleine: plusieurs accusations contre l’homme de Six Roads

Cinq chefs d’accusation sont portées contre l’homme de Six Roads qui a tenu en haleine les forces policières dans la nuit de jeudi à vendredi.

Edward Saint-Coeur, âgé de 47 ans, a comparu à la Cour provinciale de Caraquet vendredi après-midi. Il est accusé de possession d’une arme à feu, d’utilisation d’une arme à feu de façon négligente, de déchargement intentionnel d’une arme à feu sans se soucier de la vie ou de la sécurité d’autrui, d’entreposage, d’exposition, de transport et de maniement d’une arme à feu et de résister à une arrestation.

Il devra subir une évaluation psychiatrique de 30 jours au Centre Hospitalier Restigouche à Campbellton.

Sa prochaine comparution aura lieu le 14 novembre à 11h à Tracadie.

Jeudi en début de soirée, M.Saint-Coeur s’est enfermé chez lui avec une arme à feu vers 17h.

Des négociateurs et des services spécialisés de la GRC ont dû se rendre sur les lieux.

La route 11 a été fermée pendant environ neuf heures entre l’intersection de Poke-mouche et le chemin Pallot de Six Roads.

Des gens du secteur ont également été évacués de leur résidence. Plusieurs d’entre eux ont attendu de nombreuses heures avant de rentrer chez eux.

L’homme a tiré deux coups de feu pendant la soirée.

Un autre homme se trouvait dans la résidence, mais aucune blessure n’a été signalée.

Après une longue soirée, la GRC est enfin parvenue à arrêter l’homme vers 1h45. Il a été transporté à l’hôpital pour recevoir des soins et a été mis en garde à vue par la police.