Une trentaine d’opposants à l’épandage du glyphosate ont présenté une nouvelle pétition de près de 13 500 signatures, mardi, à l’Assemblée législative à Fredericton.

Les représentants du groupe Arrêtons l’arrosage NB affirment avoir recueillis plus de 27 000 signatures depuis l’an dernier pour convaincre le gouvernement provincial d’interdire le pesticide qui a été qualifié de «probablement cancérigène» par l’Organisation mondiale de la santé.

Le glyphosate est notamment utilisé par Énergie NB et la forestière J.D. Irving pour contrôler la végétation en forêt. Le ministre du Développement de l’énergie et des ressources, Rick Doucet, a été à la rencontre des manifestants, mais sans promettre de changement à la réglementation provinciale.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle