Edmundston: mise à l’amende pour conduite dangereuse en plein centre-ville

Une conductrice qui a effectué des dépassements illégaux en plein centre-ville d’Edmunston a écopé d’une amende 1000$, lundi, en Cour provinciale. Son permis lui sera retiré pour une période de 12 mois.

Selon la preuve relatée devant le tribunal, Irma Rossignol a conduit son véhicule de façon dangereuse au centre-ville en plein après-midi, le 30 juin.

Vers 13h42, elle a circulé dans la voie inverse sur la rue de l’Église pour par la suite traverser le pont Fournier (uniquement à deux voies).

Un policier à bord d’une auto-patrouille non identifiée a actionné ses gyrophares pour tenter de l’intercepter, mais elle a continué sa route et brûlé trois feux rouges. Ce n’est environ qu’un kilomètre plus loin que la femme est sortie de son véhicule pour entrer à son domicile.

À sa défense, la femme âgée de 39 ans a laissé entendre qu’elle a été avisée qu’il se passait une situation urgente à sa demeure et a dit qu’elle voulait s’y rendre rapidement.

Irma Rossignol a reconnu sa culpabilité aux gestes qui lui sont reprochées. Au juge Camille Dumas, elle a admis son manque de jugement. Pour cette conduite dangereuse, elle écope d’une amende de 1000 $. Comme le prévaut la loi, son permis lui sera révoqué pour un an.

Le juge Dumas lui a fait remarquer que fort heureusement, aucune conséquence fâcheuse n’a découlé de son impulsivité au volant d’autant plus qu’elle a directement circulé en sens inverse.

Au juge Dumas, l’accusée a laissé entendre qu’elle respectait depuis les limites de vitesse et que si une telle situation se produisait de nouveau, elle laisserait les policiers intervenir au besoin à son domicile.