Mis à l’amende pour avoir violenté trois employés d’un McDonald’s

Un individu qui a été impoli alors qu’il tentait de placer une commande à l’auto dans un restaurant d’Edmundston a écopé de 300$ d’amende pour s’en être pris physiquement à trois employés après être entré à l’intérieur de l’établissement.

Visiblement intoxiqué, Éric Joey Plourde, a été tellement impoli que l’employée du service à l’auto du restaurant McDonald’s a refusé de le servir vers 23h30, le 26 janvier 2016. Irrité, l’homme âgé de 36 ans est entré à l’intérieur de l’établissement où il s’est mis à crier des injures au personnel.

Une première employée l’a invité à quitter les lieux. Il l’a empoignée par le bras et l’a poussée. Une deuxième membre du personnel est venue en renfort pour aussi demander à l’individu de sortir de l’établissement. Il l’a également prise par le bras pour aussi la repousser. Un employé masculin est par la suite intervenu. L’accusé a tenté de le frapper, mais il a pu esquiver le coup.

L’avocate de service, Me Maryse Allard, a laissé entendre qu’il s’agissait d’un geste inhabituel pour Éric Joey Plourde. Selon elle, la situation aurait dégénéré parce que l’accusé avait récemment cessé de prendre sa médication pour un problème de santé.

Le juge Camille Dumas lui a imposé une amende de 300$. Il devra être de bonne conduite au cours des 12 prochains mois et s’abstenir de tout contact avec les trois employés en question du restaurant.