Un printemps prometteur au Nouveau-Brunswick

S’il n’en tient qu’aux météorologues de MétéoMédia, les Néo-Brunswickois auront droit à des températures saisonnières près ou au-dessus des normales d’ici mai.

Nombreux sont ceux qui souhaitent que le vieux Bonhomme Hiver fasse ses valises une bonne fois pour toutes et qu’il cède ses droits au printemps.

«Ça sera plus doux ce printemps à l’extrême sud de la province», souligne Bertin Ossonon, météorologue à MétéoMédia.

Toujours selon la chaîne de télévision spécialisée en météorologie, les précipitations prévues ce printemps devraient se situer tout près des normales saisonnières, et ce partout au Nouveau-Brunswick.

Si le printemps s’annonce doux, MétéoMédia prévient toutefois que Dame Nature réserve encore quelques chapitres de temps froid et de conditions hivernales au cours du mois de mars.

De fait, après quelques jours de temps relativement doux, le mercure pourrait chuter durant la nuit jusqu’à -20°C au cours de la prochaine fin de semaine.

Ce chapitre de temps froid prévu de vendredi à dimanche devrait faire place à des températures très clémentes dès lundi.

«Il pourrait y avoir d’une à trois bordées de neige en mars et avril, possiblement jusqu’à un mètre de neige dans le nord du Nouveau-Brunswick», prévient Bertin Ossonon.

«L’arrivée du printemps est synonyme du temps des sucres. L’hiver ayant un grand impact sur les érablières locales, la perspective d’un printemps doux particulièrement en deuxième moitié de saison est une bonne nouvelle et cela vaut également pour les agriculteurs qui préparent les premières récoltes», a pour sa part indiqué André Monette, chef d’équipe-météorologue à MétéoMédia.

Si le printemps doux qui est prévu sera propice à la pratique d’activités sportives ou encore au jardinage, MétéoMédia prévient toutefois qu’il faudra tenir compte de l’arrivée des allergies saisonnières qui pourrait être plus hâtive et active cette année.