Tracadie aura un nouvel édifice municipal

Des changements sont à prévoir dans la Municipalité régionale de Tracadie. L’hôtel de ville sera relocalisé dans un édifice qui abritait autrefois des bureaux de Pêches et Océans Canada.

L’hôtel de ville actuel, situé sur la rue Principale près de l’Académie Sainte-Famille, a été construit il y a plus de 20 ans et ne répond plus aux besoins de la municipalité, dit Denis Losier, maire de Tracadie.

L’édifice compte seulement une dizaine de bureaux et en conséquence, des employés de la municipalité sont éparpillés un peu partout à Tracadie, dont à l’Académie Sainte-Famille, au Marché centre-ville et dans les anciens studios Ciné Atlantik, ajoute-t-il.

«Quand on parle d’éviter de travailler en silo et de collaborer davantage, il faut essayer d’avoir les employés sous un même toit. C’est aussi une question d’offrir de meilleurs services aux citoyens. Quand un citoyen arrive à l’hôtel de ville et cherche une telle personne et ensuite on lui dit qu’il doit se rendre ailleurs, ce n’est pas trop approprié.»

Le nouvel édifice municipal comprend une vingtaine de bureaux et un garage, qui sera utilisé par le Département de l’ingénierie et des travaux publics. Il était autrefois occupé par des employés de Pêches et Océans Canada, mais il a depuis été acquis par François Benoît, directeur général de l’entreprise Les Pêcheries de Chez Nous.

L’hôtel de ville de la Municipalité régionale de Tracadie sera relocalisé à l’intérieur de cet édifice qui abritait autrefois des bureaux de Pêches et Océans Canada. – Acadie Nouvelle: David Caron

Après avoir étudié différentes options, dont l’agrandissement de l’hôtel de ville existant et la construction d’un nouvel édifice, le conseil municipal a opté pour une relocalisation. Une transaction a été négociée avec François Benoît. En échange de la propriété de M.Benoît, Tracadie a offert un montant de 700 000$ et les anciens studios Ciné Atlantik, qui appartiennent à la municipalité. Des bureaux municipaux y sont actuellement aménagés. Les bureaux de quelques entreprises privées et de Serge Rousselle, député de Tracadie-Sheila, s’y trouvent également.

À la longue, la transaction va permettre d’économiser l’argent des contribuables, croit le maire Losier.

«Le nouvel édifice comprend une vingtaine de bureaux. C’est idéal pour nos besoins. On a proposé un échange avec un bâtiment qui nous coûte de l’argent, soit près de 100 000$ par année.»

Un budget d’un maximum de 300 000$ a été approuvé pour terminer les rénovations à l’intérieur du nouvel hôtel de ville. La municipalité espère également générer des revenus en louant les bureaux de l’hôtel de ville actuel. Le déménagement devrait avoir lieu avant le mois de septembre.

«Ça nous permettrait de couvrir les dépenses pour la bibliothèque publique. En principe, la transaction pourrait nous permettre de faire de l’argent.»

Nouveau directeur général

La Municipalité régionale de Tracadie a aussi annoncé l’embauche de Daniel Hachey au poste de directeur général. M.Hachey était directeur général de Néguac jusqu’à tout récemment. Il remplace Denis Poirier, qui a occupé le poste pendant près de onze années. En avril, il est devenu le nouveau directeur du développement économique de Tracadie.