Richibucto aura un nouvel aréna. Huit ans après l’incendie de l’aréna J.Charles-Daigle, les gouvernements fédéral et provincial s’associent à la municipalité pour y investir en parts égales un total de 9,9 millions, pour les travaux de construction.

Roger Doiron, le maire, ne tient pas en place.

«C’est le premier jour d’un temps nouveau!»

Le Centre Kent Nord sera une installation multifonctionnelle dotée d’une patinoire, d’une piste de marche, d’un gymnase double et d’une salle d’exercice. Les résidants de tous âges de Richibucto et des régions avoisinantes bénéficieront toute l’année d’un accès à des activités récréatives.

L’infrastructure sera construite sur un terrain vague situé aux côtés de l’école Soleil Levant. Les premières pelletées de terre seront soulevées cette année, de manière à permettre les travaux intérieurs cet hiver.

Le député fédéral de Beausejour, Dominic LeBlanc, et le député provincial responsable de la Société de développement régional, Donald Arseneault, en ont fait l’annonce, jeudi matin.

«Ça a pris plusieurs années et plusieurs gouvernements pour arriver à cette heureuse journée, disons-le. Des citoyens et des conseillers ont travaillé dur pour ceci», a reconnu Dominic LeBlanc.

«Enfin on a une oreille attentive d’Ottawa, quelque chose que nous n’avons pas eu depuis très longtemps», s’est réjoui le ministre Donald Arseneault.

Donald Arseneault, ministre responsable de la Société de développement économique de la région. – Acadie Nouvelle : Anthony Doiron

L’incendie de 2009, qui a ravagé l’aréna, est encore frais dans la mémoire des gens de la collectivité.

C’est une défaillance électrique qui en a été à l’origine. Le 10 décembre, une boite de fusibles a explosé, sectionnant des câbles et chauffant un gros cylindre de métal attaché à des planches de bois. Le feu s’est rapidement propagé. La cinquantaine de pompiers sur place ne sont pas parvenus à sauver l’édifice, qui a dû être condamné.

Les membres de la communauté ont refusé de s’apitoyer sur leur sort. Rapidement, un comité s’est formé pour amasser les fonds nécessaires pour reconstruire. À la sueur de leur front, les membres du Comité centre Kent-Nord sont parvenus à amasser plus de 1,2 million $.

Le directeur, Jean-Marc Robichaud, en fait partie depuis le début.

Jean-Marc Robichaud est directeur du Comité Centre Kent Nord. Ils ont amassé plus de 1,2 million $ pour la construction d’un nouvel aréna. – Acadie Nouvelle : Anthony Doiron

«On s’est dit qu’on ne pouvait pas laisser ça comme ça. Il fallait faire quelque chose. On a rencontré les gens du village, mais aussi les gens des communautés avoisinantes. On leur doit beaucoup aussi, parce qu’ils nous ont permis d’utiliser leurs infrastructures pendant tout ce temps.»

Les équipes de hockey de Richibucto ont pu bénéficier du temps de glace aux arénas des villages voisins, comme à Elsipogtog et à Rogersville.

«Ça n’a vraiment pas été difficile d’obtenir leur aide. Nous leur sommes très reconnaissants, encore aujourd’hui.»

Roger Doiron se sent choyé de vivre dans une communauté où les gens sont prêts à mettre l’épaule à la roue pour s’aider les uns les autres. Sans leur participation, cette annonce n’aurait jamais eu lieu, souligne le maire.

«C’est pour cette raison que ce nouvel aréna n’est pas le Centre de Richibucto, mais bien le Centre Kent Nord.»

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle