En été, les vols dans les voitures sont nombreux à Shediac

Les policiers rappellent aux gens qui visitent la région de Shediac cet été de prendre les précautions nécessaires afin d’éviter de se faire dérober leurs biens dans leur véhicule.

Un peu plus de 7000 personnes habitent Shediac, selon les dernières données de Statistique Canada. Or, durant la saison touristique, la population explose dans cette petite municipalité pittoresque. Elles sont 350 000 personnes à visiter la plage Parlee annuellement. À ça, s’ajoute les nombreux campings où les gens séjournent pendant la saison estivale.

«L’été à Shediac, pour nous, c’est la saison où nous sommes le plus occupés. Le nombre d’appels augmente, comme tout le reste. Si la population augmente, c’est sûr et certain que le crime va monter aussi et c’est sûr que le nombre d’appels à la police va augmenter», a souligné René Blanchard, porte-parole de la GRC.

Les pieds dans le sable chaud sous un soleil rayonnant, il est facile d’oublier de ranger ses articles de valeur à la plage ou encore de verrouiller ses portières de voiture. Or, ce genre de crime est très commun pendant la saison estivale.

«Chaque année, ici à Shediac, nous avons une augmentation de population avec le tourisme et les gens qui demeurent ici pour la saison. On veut simplement rappeler au public que c’est un crime qui est assez commun à Shediac», a indiqué le policier.

La GRC recommande de toujours verrouiller les portes de votre véhicule et de ne laisser aucun objet de valeur à la vue. Si vous passez du temps à la plage ou visitez un endroit touristique, la police suggère d’apporter le moins d’articles de valeur possible avec vous et de veiller à ce que quelqu’un reste à côté de vos biens en tout temps.

«Si des items de valeurs sont à la vue de l’extérieur du véhicule, des voleurs vont essayer les portes et si elles sont débarrées, ils vont les ouvrir et voler les objets», a souligné le constable Blanchard.

En prenant les mesures nécessaires pour éviter de se faire voler, les gens évitent une situation indésirable et réduisent la charge de travail des policiers, fait valoir le policier.