Un monument pour souligner les 50 ans de Drummond

Le comité organisateur des célébrations du 50e anniversaire de Drummond et l’administration municipale de l’endroit ont procédé dimanche au dévoilement d’un monument qui commémore le demi-siècle d’existence du village du comté de Victoria.

Ce dévoilement s’est déroulé en présence de plusieurs anciens élus municipaux, dont celle de Jules Ouellette, le tout premier maire de l’histoire de Drummond.

Une foule nombreuse a assisté à la cérémonie qui coïncidait avec la clôture des célébrations entourant le 50e anniversaire de l’incorporation du village voisin de Grand-Sault.

Situé sur le terrain de l’édifice municipal, le monument se veut avant tout un hommage aux nombreux élus qui ont siégé au conseil municipal depuis 1967.

Un espace notable est consacré à la toute première administration municipale, composée du maire Ouellette, des conseillers Réginald Dionne et Lucien Ouellette ainsi que du greffier Élide Desjardins.

On retrouve sur le monument le nom de tous les élus municipaux de l’histoire du village ainsi que les noms des chefs pompiers et des greffiers qui se sont succédé à Drummond.

Ce legs des célébrations du 50e anniversaire de Drummond est constitué de deux pièces de ciment, dont une qui représente la forme d’une aile.

«L’idée de l’aile était de représenter l’ange Saint-Michel, qui est le patron du village de Drummond», a expliqué Jean-Guy Ouellette, qui a été maire de l’endroit de 1998 à 2003.

L’œuvre, qui était protégée du regard des curieux depuis un certain temps,  a été érigée par la famille Gérald C. Morin.

Raymond et Denise Michaud, un couple d’entrepreneurs de Drummond, ont accepté de défrayer les coûts de construction du monument.

Un bref moment a été consacré à la bénédiction du monument par le père Guy Levesque.

«Ce monument va nous rappeler les gens qui ont bâti le village et ont contribué à son édification», a lancé à la foule le religieux.

Jacquie Walker, l’ancienne mairesse du village, s’est dite enchantée du déroulement des trois jours de célébrations du 50e anniversaire de Drummond.

«Ç’a été un succès de A à Z. Les gens ont répondu en grand nombre aux activités et il a fait un temps splendide. J’ai ressenti une grande fierté chez ces gens-là», a expliqué la présidente du comité organisateur.