Frais inattendus: dure journée pour UNI Coopération financière

Des milliers membres d’UNI Coopération financière ont eu une bien mauvaise surprise mardi matin en constatant l’apparition de frais inattendus à leur compte. L’institution indique qu’il s’agit d’une erreur et qu’elle sera réglée rapidement.

Dès le petit matin et pendant toute la journée, les réseaux sociaux ont été inondés de commentaires de membres désemparés. Certains ont rapporté des surfacturations de plus de 100$.

Vers 8h, UNI a publié un avis sur sa page Facebook dans laquelle elle a indiqué que «des frais de service ont été pris par erreur dans les comptes des clients» et que son personnel s’affairait à régler la situation.

Dans cette publication, partagée à près de 3000 reprises au cours des heures suivantes, on a aussi pu lire que «les frais de service pris en trop seront remboursés le plus rapidement possible et les autres frais engendrés par cette situation.»

En entrevue téléphonique avec l’Acadie Nouvelle, la directrice des communications d’UNI, Julie Francoeur, a précisé que ces «autres frais» peuvent par exemple être des pénalités pour des chèques ou des prélèvements sans provision.

En toute fin d’après-midi, à 16h30, l’institution a publié un nouvel avis aux membres dans lequel elle a rapporté avoir identifié la source du problème.

Elle y a précisé qu’environ 10% de sa clientèle avait été touchée. Cela représente plusieurs milliers de personnes, si l’on se fie à son dernier rapport annuel, dans lequel elle a dit compter plus de 155 000 membres (au 31 décembre 2016).

UNI a aussi indiqué que la majorité des membres touchés recevront un remboursement des frais prélevés en trop dans un délai de 24 heures et s’est dite désolée de ce qui s’est passé mardi.

«Nous sommes désolés des inconvénients que cette situation a pu causer et nous avons déjà mis les mesures en place pour éviter que cela se reproduise.»

UNI a d’ailleurs invité les membres qui ont «subi d’autres inconvénients reliés à cette situation» à communiquer avec elle en composant le numéro sans frais suivant; 1 855-868-1235.

Un problème qui a retenu l’attention

Pendant la majeure partie de la journée, mardi, des commentaires ont continué de déferler sur la page Facebook d’UNI, sur l’article de l’Acadie Nouvelle portant sur cette affaire ainsi que sur les réseaux sociaux.

Bon nombre de personnes ont vivement critiqué la coopérative financière. Certains membres ont laissé entendre qu’ils allaient fermer leurs comptes et transférer leurs actifs chez l’une ou l’autre des banques ayant pignon sur rue au Nouveau-Brunswick.

D’autres se sont portés à la défense de l’institution, en affirmant que des erreurs arrivent et en tentant de calmer le jeu.