Un stationnement d’hélicoptères pourrait voir le jour à Tracadie

Un poste de stationnement d’hélicoptères pourrait bientôt voir le jour dans la Municipalité régionale de Tracadie.

Lundi soir, les membres du conseil municipal de Tracadie ont accepté d’envoyer au service d’urbanisme de la Commission de services régionaux de la Péninsule acadienne une demande de modification de zonage pour un terrain situé au 2875, rue Principale à Tracadie.

L’adresse est déjà associée à Autobel, un concessionnaire de voitures d’occasion.

Marc Jean, un responsable de l’entreprise, préfère attendre que d’autres étapes majeures soient franchies avant de dévoiler plus de détails sur le projet.

«C’est une première étape pour la demande de permis», fait savoir Denis Losier, maire de Tracadie. «C’est quand même une demande particulière. C’est une nouveauté pour la municipalité. À partir de maintenant, la CSR va analyser la demande et tout ça.»

Rien n’a encore été annoncé, mais des consultations publiques auront probablement lieu éventuellement pour permettre à la population de s’exprimer, ajoute le maire Losier.

Si le projet va de l’avant, il s’agirait du premier lieu du genre dans la Péninsule acadienne. Selon le maire, plusieurs services pourraient être offerts.

«Ce serait une première. L’entrepreneur parle d’offrir de la formation, un service privé pour les entrepreneurs et aussi la possibilité de transporter des patients pour qu’ils aient accès aux services d’urgence ailleurs dans la province.»