Un individu s’en prend à la SPA du Grand Moncton

La SPA du Grand Moncton demande l’aide du public après qu’un individu ait tiré à quatre reprises en direction du refuge.

La SPA du Grand Moncton rapporte que quatre coups ont été tirés sur la vitre située à l’entrée de l’édifice de la rue Greenock. L’incident se serait produit le 1er août à 2h41.

D’après les images captées par la caméra de surveillance, un individu a été déposé par une camionnette à près de 40 mètres de l’entrée avant de tirer quatre projectiles. Le suspect non identifié a ensuite regagné le véhicule pour quitter les lieux.

«Malheureusement, la distance ne nous permet pas une vision claire et nous croyons que la personne peut être familière avec la portée visuelle de nos caméras», peut-on lire sur la page Facebook de l’organisme.

«Si vous avez des connaissances sur cet acte de vandalisme flagrant et cette menace… s’il vous plaît, appelez la GRC. Des actions comme celles-ci ne peuvent être tolérées. Nous avons assez à craindre. Maintenant, nous devons payer les frais de remplacement de la vitre et nous ne pouvons tout simplement pas nous le permettre…»

La vitre est toujours criblée par les impacts de quatre projectiles qui ne l’ont pas traversée. L’équipe du refuge présume que l’individu s’est servi d’une arme à air comprimé.

Une plainte a été déposée auprès du détachement Codiac de la GRC et un groupe d’agents s’est rendu sur place la semaine dernière. Le gendarme Jamie Melanson indique qu’une enquête est en cours, mais ne confirme pas quel type d’arme a été utilisé.

Le personnel de la SPA est encore secoué par cet acte malveillant, confie Nanette Pearl, directrice du bien-être des animaux.

«L’équipe vit toute une gamme d’émotions, certains ont peur, d’autres comme moi sont en colère.»

Mme Pearl se dit perplexe face à des tels agissements.

«Si quelqu’un est contrarié, il peut venir nous parler. C’est évidemment un acte prémédité, personne ne se lève à 2h du matin pour aller tirer sur un bâtiment.»

L’organisme a réagi en mettant en place des protocoles de sécurité pour son personnel.

«Nous avons demandé aux employés de sortir ensemble lorsqu’ils se rendent à leur véhicule le soir», explique Nanette Pearl.

«Pendant le jour, on n’a pas pris de précautions particulières, car la personne qui a fait ça voulait se cacher dans la pénombre.»

L’entreprise Speedy offrira un prix de réduit de 450$ pour le remplacement de la vitre. La SPCA du Grand Moncton a lancé une levée de fonds en ligne pour couvrir les frais.