Dîner en Blanc d’Edmundston: un record de participation

Un nombre record de 978 convives ont pris part jeudi au 5e Dîner en Blanc d’Edmundston.

La présentation 2017 de l’évènement gourmet, qui s’est déroulé au Jardin botanique du Nouveau-Brunswick, a été qualifié de moment fort dans l’histoire du Dîner en Blanc d’Edmundston pas ses organisateurs.

Réunis en fin d’après-midi dans différents lieux stratégiques de la municipalité, les centaines de convives ont pris place à bord d’autobus nolisés qui ont convergé vers le Jardin botanique peu avant 19h.

Plusieurs curieux s’étaient massés aux abords du site afin d’assister à l’arrivée des participants.

À 19h, une véritable marée blanche a déferlé sur le Jardin botanique, où la couleur verte a pour une rare fois cessé de régner.

Au même moment, Dame Nature y est allée de sa contribution en chassant les nuages menaçants du ciel d’Edmundston.

Il n’aura suffi que d’une quinzaine de minutes pour que les convives puissent terminer l’installation de leurs aires de repas et déposer nourriture et bouteilles de vin.

Après une soixantaine de minutes à socialiser, les participants ont pris place à table à 20h afin d’entamer le repas, qui a été suivi d’une soirée dansante.

«Nous sommes ici pour l’ambiance, voir tant de gens réunis c’est spécial!», a indiqué Catherine Hébert, qui assistait à son deuxième Dîner en Blanc en compagnie de quelques amies.

Le secret de la réussite

Le maire d’Edmundston, Cyrille Simard, est un habitué du Dîner en Blanc qui représente selon lui un évènement unique.

«C’est une soirée agréable, un évènement unique qui a son charme avec son ambiance, le lieu du dîner qui est gardé secret et une organisation qui est extraordinaire», a affirmé le maire, qui n’a pas manqué une seule édition du Dîner en Blanc jusqu’à maintenant.

En guise de repas pour la chic soirée, le maire et sa conjointe avaient décidé d’opter pour une combinaison de fromages et de saumon fumé.

Les organisateurs ont indiqué que des personnes provenant d’aussi loin que Montréal, Québec, Baie-Comeau et Moncton s’étaient déplacées pour l’occasion.

«Pour une petite ville comme Edmundston, la participation est énorme, a laissé tomber Janel Ouellet, une des responsables de l’organisation de l’évènement. Nous sommes littéralement épatés.»

Selon les organisateurs, il y a plusieurs raisons qui expliquent le succès du Dîner en blanc d’Edmundston, qui semble jouir d’une belle réputation.

«Le secret de sa réussite, c’est l’engagement. L’engagement du comité organisateur, de la Ville d’Edmundston et de la population qui répond très bien d’une année à l’autre», a expliqué Juan Manuel Toro.