Les pêcheurs de Richibucto traversent une autre saison de homard avec d’importants travaux sur leur quai. Une section qui devait ouvrir en juillet 2016 ne l’est toujours pas et elle pourrait faire l’objet d’une restriction de poids après son ouverture, d’ici quelques semaines.

La section nord-est du quai de Richibucto a été fermée il y a une vingtaine d’années pour des raisons de sécurité. En mars 2015, l’ancienne ministre des Pêches et des Océans, Gail Shea, a annoncé que le secteur serait réparé grâce à un investissement de plus de 2,75 millions $.

L’administration portuaire croyait que les travaux se termineraient en juillet 2016, avant la pêche au homard. Ils se sont cependant prolongés tout le long de la saison de la saison automnale 2016, ce qui a forcé la cohabitation des pêcheurs, des acheteurs et des camions de construction. Une année plus tard, la section du quai n’est toujours pas ouverte au public.

«C’est chaotique depuis qu’ils ont commencé la reconstruction sur la nouvelle partie du quai. Tous les pêcheurs tentent de se rendre au travail et les travailleurs en construction font de même. Les pêcheurs doivent comprendre qu’on le fait pour leur bien. Mais nous devons traverser cette période un peu plus difficile», explique Jody Pratt, président de l’Association portuaire de Richibucto.

«Pourquoi ces travaux ont-ils lieu au plein milieu de notre saison? Ça, je ne le sais pas», ajoute l’homme à la tête du quai fréquenté par une centaine de homardiers francophones, anglophones et micmacs.

La construction de la nouvelle section du quai est enfin terminée. Il a cependant été découvert que la structure y menant devait aussi être remplacée pour des raisons de sécurité. Ces travaux seront probablement terminés au cours des prochains jours.

Selon M. Pratt, le point d’accès fera l’objet d’une restriction de poids qui pourrait empêcher la plupart des acheteurs de s’y installer.

Le président de l’association portuaire estime qu’éventuellement, le quai entier devra être réparé ou remplacé.

«Le tout a été construit en même temps. Si un côté a été condamné et a dû être fermé à cause de l’usure, l’entièreté sera logiquement dans la même condition.»

Une porte-parole du ministère des Pêches et des Océans, Krista Petersen, confirme que «les autres structures qui sont gérées par l’Administration portuaire de Richibucto font l’objet d’évaluations et des options de remplacement et/ou de réparations sont à l’étude».

«Lorsque nos études seront assez avancées, une rencontre avec l’Administration portuaire sera organisée pour leur présenter et discuter de ces options.»

La pêche au homard a été lancée le 8 août dans le détroit de Northumberland. Elle dure 60 jours, se terminant au début octobre.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle