L’ouragan Irma frappe fort en Floride: des vents de 215 km/h

C’est avec des vents de 215 km/h que l’ouragan Irma a atteint les Keys, en Floride, vers 7h30 dimanche matin.

Irma, qui est redevenu un ouragan de catégorie 4, devrait balayer dans les prochaines heures la côte ouest, notamment la région de Tampa-St.Petersburg. Mais tout l’État est affecté par de fortes pluies.

Des milliers de pannes d’électricité étaient signalées dimanche matin. À Key West, des explosions dans le réseau électrique avaient été constatées.

Les autorités demandent à la population de ne pas sortir, alors que les services d’urgence ne répondent plus aux appels à l’aide de citoyens, la situation étant trop dangereuse.

Environ 7 millions de personnes ont dû évacuer leur domicile pour se rendre dans des régions plus sûres ou dans des refuges.

À Miami, des médecins ont été forcés d’assister par téléphone une femme en plein accouchement, chez elle, alors que les vents de l’ouragan Irma se faisaient sentir dans les environs.

Les autorités municipales de Miami ont indiqué via Twitter que les premiers répondants n’ont pas été en mesure de se rendre à temps au domicile de la dame qui réside dans le quartier de la Petite Haïti. Ce sont donc des médecins du réseau public de santé de Jackson qui ont guidé la mère par téléphone tout au long de l’accouchement qui a vu naître une petite fille.

Les pompiers ont finalement réussi à se rendre au chevet de la mère et ont pu la conduire à l’hôpital.

La porte-parole du service d’incendie de Miami-Dade, Erika Benitez, précise que le service répond aux appels d’urgence au cas par cas alors que des vents puissants et des pluies torrentielles balaient la région. Les autorités demandent à la population de demeurer confinée à l’intérieur en raison du danger que représentent les lignes électriques au sol et les débris en mouvement.

Les autorités de la région de Tampa Bay ont dû servir un nouvel avertissement plutôt absurde, mais néanmoins sévère, en lien avec l’ouragan. Elles ont prévenu la population que de tirer avec des armes à feu en direction de l’ouragan n’est pas sécuritaire.

Le bureau du shérif du comté de Pasco, dans la région de Tampa Bay, a publié un message sur le fil Twitter pour informer le public que de tirer en direction d’Irma n’allait pas faire changer l’ouragan de direction et que cela pourrait entraîner des conséquences graves.

Le shérif a publié ce message en réaction à une page Facebook où deux Floridiens invitaient les gens à tirer ensemble vers l’ouragan.

L’invitation a d’abord été perçue comme une mauvaise plaisanterie, mais pas moins de 80 000 personnes se sont inscrits comme présents ou intéressés d’y participer.

Le shérif du comté de Pasco a plutôt invité ces milliers de personnes à partager et à s’inscrire à l’événement faisant appel à des bénévoles pour venir en aide aux sinistrés rassemblés dans les refuges.

OURAGAN IRMA: La trajectoire prévue