Intentions de vote: les libéraux gardent la pole position

Le Parti libéral et son chef, Brian Gallant, demeurent en tête des sondages. À un an des élections, ils gardent une bonne longueur d’avance sur leurs rivaux, selon des données publiées mardi par Corporate Research Associates (CRA).

Le dernier coup de sonde de cette firme néo-écossaise, mené le mois dernier, laisse entendre que 47% des électeurs décidés auraient voté pour le Parti libéral, soit un point de pourcentage de plus que trois mois plus tôt.

Le Parti progressiste-conservateur traîne toujours de la patte, avec 32% (-1%), tout comme le Nouveau Parti démocratique à 12% (+1%), le Parti vert à 7% (+1%) et l’Alliance des gens du Nouveau-Brunswick à 2% (-1%).

On peut aussi noter que le pourcentage d’indécis est passé de 36% à 30% au cours de mai à août.

Le chef de l’opposition officielle, Blaine Higgs. – Archives

 

Selon CRA, Brian Gallant peut aussi se targuer d’être (et de loin) le chef le plus populaire. En août, 36% des répondants ont dit le préférer comme premier ministre, en hausse de 5 points de pourcentage.

Le chef progressiste-conservateur, Blaine Higgs, peine toujours à gagner des points à ce chapitre. Sa cote de popularité n’est que de 20% (-3%).

Le vert David Coon (7%, inchangé), la néo-démocrate Jennifer McKenzie (7%, soit deux points de plus que trois moins plus tôt, alors que Rosaire L’Italien assurait l’intérim) et Kris Austin (2%, -3%) ferment la marche.

Ce sondage téléphonique a été mené auprès de 809 Néo-Brunswickois de 18 ans et plus du 8 août au 6 septembre.

La marge d’erreur pour la question portant sur les partis est de 4,5%, 19 fois sur 20 et l’échantillon était de 483 répondants. Pour la question sur les chefs, la marge était de 4,9%, 19 fois sur 20, avec un échantillon de 404 répondants.

Plus de détails à venir.

Données: Corporate Research Associates. Graphique: Pascal Raiche-Nogue