Une Néo-Brunswickoise reine du Carnaval de Québec?

Il y a une chance sur sept pour que la prochaine reine du célèbre Carnaval d’hiver de Québec soit acadienne.

Originaire de Campbellton, Dominique Doucette a été sélectionnée duchesse du Carnaval de Québec jeudi soir à l’issue d’une sélection qui comptait au départ quelque 270 candidates. Ce chiffre a été retranché à 70, 14 puis 7 candidates seulement.

L’Acadienne n’en serait pas à son premier coup d’éclat. Au printemps 2015, elle a mis la main sur la couronne de Miss Canada. Quelques mois plus tard, elle répétait l’exploit au Panama en remportant à 19 ans le titre de Miss Teenage Universe.

Jusqu’à tout récemment étudiante du programme de Relations industrielles à l’Université Laval, l’ancienne de la polyvalente Roland-Pépin habite et travaille dans la capitale québécoise depuis quelques années déjà. Elle n’en est d’ailleurs pas à sa première tentative au Carnaval de Québec.

«J’ai essayé l’an dernier, mais malheureusement, comme j’étais étudiante, je n’étais pas considérée comme étant résidente permanente du Québec. Les critères ont changé cette année, et cela m’a permis de me présenter. Et comme j’aime les défis, j’ai posé ma candidature», confie la nouvelle duchesse en entrevue quelques minutes après sa sélection.

Pourquoi le Carnaval de Québec?

«Ce qui m’intéressait surtout, c’est de participer à un événement festif et joyeux. Et l’hiver, c’est souvent un peu déprimant, mais pas ici à Québec pendant les semaines du Carnaval de Québec. C’est une grande fête, le plus gros carnaval d’hiver au monde et je l’adore. Le représenter est donc pour moi un grand honneur », exprime-t-elle.

Comme chacune des autres duchesses, Dominique s’est vu attribuer un secteur. Le sien, plus précisément, est celui de Lévis. Le couronnement de la Reine aura lieu au tout début du carnaval. Pourrait-on  alors assister à une première, une Néo-Brunswickoise Reine du Carnaval de la capitale du Québec?

«Je ne sais pas si je serai la première duchesse originaire du Nouveau-Brunswick, ou même d’une autre province, ni si je serai la première Acadienne, mais chose certaine, si ce n’est pas le cas, il ne doit pas y en avoir des tonnes», souligne la spécialiste en recrutement.

Là, la tâche de Dominique sera de jouer le rôle d’ambassadrice du Carnaval. Et d’ici la fin du mois, ce rôle elle le tiendra – en compagnie des autres duchesses – à Paris dans le cadre d’une campagne de promotion.

Le Carnaval de Québec aura lieu du 26 janvier au 11 février.