Côte magnétique: le Wharf Village a de nouveaux propriétaires

La Ville de Moncton a trouvé de nouveaux partenaires pour opérer l’emblématique Wharf Village qui se trouve à l’entrée de la Côte magnétique.

Jenna Cann et David Booth sont les nouveaux copropriétaires des édifices de l’attraction touristique. Ils ont conclu une entente avec la Municipalité pour le louer le site pour une période de 20 ans.

L’endroit a été fermé cet été par son ancien propriétaire, John Murphy. Tout se qui se trouvait à l’intérieur de la demi-douzaine d’édifices a été vendu lors d’un encan.

Avant d’en arriver à cette situation, la Ville était en négociation avec le propriétaire pour le convaincre d’apporter des améliorations au site qui n’était plus jugé sécuritaire.

Les nouveaux propriétaires se sont engagés à apporter les modifications nécessaires pour que l’endroit soit sécuritaire et convivial pour les touristes.

«Ce qui nous rassure, c’est l’investissement qu’ils ont l’intention de faire en apportant des améliorations aux édifices en plus de se lancer dans des projets de marketing pour s’assurer que l’emplacement soit une bonne représentation de ce qu’on trouve à la Côte magnétique», a indiqué Catherine Dallaire, directrice générale, parcs, loisirs, culture et patrimoine à la Ville de Moncton.

Les copropriétaires ont signé un bail de 20 ans avec la Municipalité pour louer le terrain sur lequel reposent les édifices du petit village. Pour les trois premières années, ils débourseront 5000$ par an pour la location. De 2023 à 2025, le prix du bail passera à 7000$ et ensuite à 12 000$ pour le reste du terme.

En plus de louer le terrain, les propriétaires devront aussi payer les taxes foncières et les eaux et égouts. Si leur revenu surpasse 2 millions $ par année, ils en remettront 1,5% à la Municipalité.

L’entente est renouvelable pour un autre 10 ans après sa durée initiale de 20 ans.

Environ 450 000 personnes visitent les attractions de la Côte magnétique à Moncton chaque année.