La GRC enquête sur deux incendies de bateaux de pêche

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a ouvert des enquêtes sur deux incendies suspects survenus sur des bateaux de pêche jeudi et lundi derniers en Nouvelle-Écosse.

Le 5 octobre, en début de journée, le bateau Amanda’s Pride 1 a été incendié alors qu’il était amarré à Weymouth North. Un objet aurait été placé dans le compartiment du moteur pour allumer le feu.

L’intérieur du bateau a subi des dommages importants.

En début d’après-midi, le 9 octobre, le bateau Buck and Doe a été porté disparu au port de Comeauville, dans le comté de Digby. On l’a retrouvé plus tard coulé dans la baie Sainte-Marie.

Les enquêteurs de la GRC ont trouvé les câbles qui avaient été utilisés pour attacher le bateau du quai; ils avaient été endommagés par le feu.

Le propriétaire du Buck and Doe, Alex McDonald, un Autochtone, croit que des malfaiteurs de l’extérieur de la région cherchent à semer la discorde entre les pêcheurs. Il rappelle que le propriétaire du Amanda’s Pride 1 n’est pas autochtone.

Au cours des dernières semaines, des pêcheurs non-autochtones ont tenu des manifestations à Digby, Tusket et Meteghan pour se plaindre que les pêcheurs autochtones bénéficient d’un avantage injuste en pouvant pêcher le homard après la fin de la saison commerciale.

La GRC demande l’aide du public pour résoudre ses enquêtes sur les deux incendies.