Un navire échoué sur un haut-fond à proximité de Belledune

Un navire, avec une vingtaine de membres d’équipage à bord, est resté coincé en mer, à proximité du port de Belledune, mercredi.

La mésaventure s’est produite vers 8h.

«Nous n’en savons pas plus pour l’instant, mais le bateau s’est échoué sur un haut-fond qui se trouve juste à la sortie du port de Belledune. Ce n’est pas un fond rocheux», a déclaré Pierre Murray, gestionnaire des opérations maritimes dans la région de l’Atlantique pour le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST).

Le vraquier se dirigeait au port pour décharger sa cargaison de 65 000 tonnes de coke de pétrole, un coproduit des raffineries utilisé comme combustible.

«D’après ce qu’on sait, la coque est encore intacte, ce qui veut dire qu’il n’y a pas de fuite d’eau ni d’huile. Il n’y pas de pollution», soutient M. Murray.

En provenance de Newport News, en Virginie, aux États-Unis, le SBI Carioca est immatriculé aux Îles Marshall. Des remorqueurs sont venus à sa rescousse, attendant la marée haute pour le déprendre de sa mauvaise posture.

Le BST a dépêché sur place deux enquêteurs afin de recueillir les données enregistrées du navire et évaluer la situation.

«Ils vont rester là jusqu’à ce qu’ils aient fini leur travail. Ça peut prendre un jour, deux ou trois jours. Chaque enquête est différente. Nous allons définir à leur retour s’il y a un manquement à la sécurité qui peut être abordé pour éviter qu’une situation semblable ne se reproduise. C’est à ce moment-là que nous décidons si nous faisons un rapport d’enquête ou non», précise le gestionnaire.

L’organisme indépendant n’est pas mandaté pour accuser ou déterminer les responsabilités civiles et pénales.