Mario Pelletier accède à la présidence de la FNCSF

Mario Pelletier a remporté son pari. Membre du Conseil d’éducation du District scolaire francophone Nord-Est (CED), samedi, il a été élu à la présidence de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones (FNCSF).

Cette nomination est survenue dans le cadre du 27e congrès annuel de la FNCSF qui se déroulait en fin de semaine à Ottawa. M. Pelletier a remporté son élection par acclamation.

«Je suis fier! Fier de représenter les francophones de mon coin de pays, mais surtout heureux et honoré de pouvoir contribuer à l’avancement du fait français au Canada», a commenté le nouvel élu, confirmant avoir l’enveloppe égalitaire et les droits linguistiques en tête de sa liste de priorités pour son mandat.

En réaction à cette élection, la Fédération des conseils d’éducation du Nouveau-Brunswick (FCENB) s’est dite très heureuse de voir l’un de ses vice-présidents accéder au plus haut échelon de la fédération nationale.

«Grâce à sa grande expérience, nous sommes convaincus que M. Pelletier fera un excellent travail et défendra avec vigueur les dossiers des conseils au niveau provincial et national», a assuré Willy Wilondja, président de la FCENB.

Mario Pelletier cumule plus de 25 ans d’expérience dans le domaine de l’éducation au niveau provincial. Il assumait d’ailleurs la fonction de président du District scolaire Restigouche-Chaleur avant que celui-ci fusionne et devienne celui du Nord-Est.

À noter qu’outre ses fonctions scolaires, M. Pelletier est également impliqué au niveau de la politique municipale. Ancien président du DSL de Dundee, ce dernier agit comme maire adjoint de la municipalité d’Eel River Crossing.