Soirée hommage à Claudette Bradshaw: «C’est une personne exceptionnelle»

La première Acadienne à être nommée ministre au sein du gouvernement fédéral, Claudette Bradshaw, a été honorée à Dieppe lundi soir.

La soirée était organisée par La Solitude afin d’amasser des fonds pour la retraite silencieuse de Memramcook. L’ancienne députée a été choisie pour sa grande carrière en tant que politicienne ainsi que pour sa contribution à la sauvegarde de l’organisme.

«Mme Bradshaw a été notre présidente d’honneur de notre campagne de financement pour l’achat de la Solitude en 2015. C’est notre façon de la remercier pour ce grand dévouement parce que nous avions quand même amassé 275 000$ en moins d’un an», a indiqué Johanne Haché, directrice générale de La Solitude.

L’Acadienne de Moncton a été élue pour la première fois en 1997. Députée de Moncton-Riverview-Dieppe pendant près de 10 ans, elle a gravi les échelons pour entre autres devenir ministre du Travail dans le gouvernement de Jean Chrétien.

«Claudette Bradshaw est une personne exceptionnelle qui a donné sa vie pour aider les gens autour d’elle et servir les plus démunis. Elle a progressé jusqu’à devenir membre de mon cabinet, quand j’étais premier ministre. Sa préoccupation première était toujours de rendre la vie plus facile aux gens les plus démunis de notre société. Alors, je tiens à lui rendre hommage. C’est une personne exceptionnelle», a confié l’ancien premier ministre Chrétien dans une vidéo préparée et diffusée pour l’occasion.

Un calin à la Reine?

Anne Poirier Basque a été l’adjointe de Mme Bradshaw lorsqu’elle était députée fédérale. Si elle refuse toujours de dévoiler si la députée a donné ou non un calin à la Reine Elizabeth II, elle se souvient des prouesses qu’elle pouvait faire afin d’aider ses électeurs.

«Claudette sentait le pouls de la communauté et ça pouvait se voir dès le début, lors de sa convention de nomination. Elle nous avait demandé d’organiser une garderie pour les parents qui voulaient y assister, mais qui n’avait pas les moyens de payer une gardienne. Personne n’avait anticipé l’effet. Au deuxième tour de scrutin, les gens sont allés chercher leurs enfants pour retourner voter. Après avoir été déclarée gagnante, c’était tellement beau de voir les gens faire la ligne avec leurs enfants pour recevoir leur calin de Claudette», a indiqué Mme Basque.

Mme Bradshaw a toujours été connue pour un franc-parler qui pouvait parfois la mettre dans l’embarras, mais ses talents de communicatrice pouvaient aussi lui être très utiles. Le comédien Marshall Button n’a pas manqué de le souligner.

«Elle est la seule politicienne a avoir volé avec Air Irving qui a eu la classe et le courage de dire: ‘‘chu sorry, ok’’», a-t-il soulignée en éclatant de rire.

La principale intéressée s’est dite émue par les nombreuses histoires ainsi que les louanges prononcées par ses amis et même par ses adversaires politiques.

«Merci du fonds du coeurs. Ç’a été extrêmement apprécié», a lancé Mme Bradshaw.

«Anne, merci pour tes bons mots. Moi aussi je m’ennuie de toi. T’aurais pu dire bien pire», a dit la politicienne vêtue du même habit rouge qu’elle a porté lorsqu’elle a rencontré la Reine.

Au sujet de Sa Majesté, elle a remis les pendules à l’heures.

«Je n’ai pas touché la Reine!»

La Solitude vient tout juste de compléter des rénovations. Les travaux ont coûté environ 50 000$ et la soirée en hommage à la politicienne acadienne a permis d’amasser plus de 10 000$. Près de 200 personnes ont assisté à la soirée.