Festival régional de la patate de Grand-Sault: un avenir incertain

Faute de bénévoles au sein de son comité organisateur, l’avenir du Festival régional de la patate de Grand-Sault semble incertain.

Le président du festival, Brian Mulherin, affirme sans détour que l’événement est voué à disparaître si personne ne manifeste son intérêt à prendre la relève du comité organisateur.

«Plusieurs personnes ont quitté ce comité à l’issu de la présentation du festival l’été dernier et de plusieurs années d’implication. Ces gens doivent être remplacés si l’on veut assurer son avenir».

Le Festival régional de la patate de Grand-Sault est l’un des plus anciens festivals toujours en activité au Nouveau-Brunswick.

Il est également de loin le plus important événement culturel annuel à avoir lieu dans la région de Grand-Sault.

Les responsables du Festival de la patate ont lancé la semaine dernière sur les médias sociaux un vibrant appel afin de renouveler l’équipe qui compose le comité organisateur.

«Le Festival de la patate a besoin de votre aide! Nous sommes en DANGER de voir la fin du Festival et nous recherchons des nouveaux membres aux comités», peut-on lire sur la page Facebook du festival.

Afin d’y parvenir, une rencontre d’information se tiendra le 21 novembre à 19h30, dans les locaux du festival qui sont situés à l’hôtel de ville de Grand-Sault.

«S’il n’y a personne qui se présente à la rencontre et qui manifeste son intérêt, il y a des chances de voir le festival disparaître. Ce n’est pas aux mêmes personnes à assurer continuellement le bon fonctionnement du festival», lance Brian Mulherin.

Celui-ci assure que le Festival régional de la patate de Grand-Sault se porte bien, tant au niveau du fonctionnement que des finances.

Réunis le mois dernier dans le cadre de la réunion annuelle du festival, les organisateurs ont dressé un bilan somme toute positif de l’édition 2017 de l’événement, même si celui-ci s’est soldé par un léger déficit de 10 000$.

«Les visiteurs et les commanditaires sont fidèles au rendez-vous, il n’y a aucun doute à ce sujet», a indiqué Brian Mulherin.

«C’est une des rares occasions dans l’année pour la population de pouvoir se rassembler et de socialiser, c’est un aspect important de notre culture», a-t-il ajouté.

Le maire de Grand-Sault, Marcel Deschênes, s’est dit persuadé de voir le Festival régional de la patate de Grand-Sault poursuivre ses activités au cours des prochaines années.

«Le conseil municipal a toujours travaillé de concert avec le festival et va s’impliquer pour faire en sorte d’avoir une belle gamme de bénévoles qui vont s’impliquer au sein du comité organisateur. Je peux assurer que l’événement ne va pas disparaître!», a lancé le maire Deschênes.