éolienne, richibucto

L’installation d’une éolienne de 198 mètres capable de générer 3,5 mégawatts d’énergie est prévue à Richibucto en 2018. Près de 900 maisons de la région seront alimentées en énergie verte.

La Première nation Pabineau, au sud de Bathurst, en collaboration avec une entreprise d’énergie renouvelable de Halifax, Natural Forces, a l’intention d’installer l’éolienne à turbine unique près du parc industriel de Richibucto, dans le sud-ouest de la ville. Ils ont signé une entente d’achat d’électricité de 25 ans avec Énergie Nouveau-Brunswick.

Les partenaires ont entamé une étude d’impact environnementale. Si tout se déroule comme prévu, la construction commencera au printemps 2018.

Amy Pellerin, ingénieure de développement chez Natural Forces, explique que le groupe a opté pour une éolienne unique de grande taille plutôt que deux petites éoliennes afin de réduire l’empreinte écologique. Sa nacelle sera fixée à un mat mesurant 135 mètres, et ses pales seront de 63 mètres.

«On aura moins besoin de toucher de boisé, et il y aura moins d’espace potentiel de collision avec des oiseaux», explique Amy Pellerin, ingénieure de développement chez Natural Forces.

Natural Forces a choisi le site dans le sud-ouest de Richibucto après avoir mené des tests en mai dernier. Des données préliminaires démontrent qu’il y a suffisamment de vent et que la température et l’humidité sont propices.

David Peter-Paul, chef de Pabineau, Lori Clark, premier vice-président des opérations d’Énergie NB, et Austen Hughes, vice-président des opérations de Natural Forces. – Photo gracieuseté

Pour David Peter-Paul, chef de Pabineau, le fait d’investir dans des projets d’énergie renouvelable est logique, étant donné la tradition de protection de la nature des premières nations.

«En soulignant notre lien historique avec la nature, il est tout à fait approprié que les Premières Nations jouent un rôle de premier plan lors du développement et l’exploitation de projets d’énergie renouvelable partout au pays.»

Le projet a un coût capital d’environ 10 millions $. Il créera des emplois dans la région pendant la phase de construction. Il permettra aussi de réduire les émissions annuelles de dioxyde de carbone de 10 000 tonnes.

Natural Forces a lancé un site Internet, richibuctowindproject.ca, qui contient tous les détails du projet.

L’installation de l’éolienne est possible grâce à la création d’un programme d’Énergie NB annoncé en février autorisant les entités locales à produire 40 mégawatts d’électricité à partir de sources renouvelables comme l’eau, la biomasse, le vent et le soleil. Le gouvernement provincial s’est engagé à faire passer la proportion d’énergie renouvelable dans la province de 28% à 40%.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle