Double meurtre à Saint-Quentin: les victimes ont été tuées par balles

Le Groupe des crimes majeurs de la GRC au Nouveau-Brunswick a confirmé la cause du décès de deux personnes survenu à Saint-Quentin.

Le 30 octobre, peu avant 12h30, le corps d’un homme et celui d’une femme ont été découverts dans une résidence de la rue Valcourt, à Saint-Quentin.

Il s’agissait de Jean-Paul Caron, âgé de 67 ans, et de Mélanie Roussie, âgée 36 ans, tous les deux de Saint-Quentin.

Les autopsies ont permis de déterminer qu’ils sont tous les deux décédés à la suite de blessures par balle, indique la GRC.

Aucune arrestation n’a été effectuée pour l’instant, mais la police croit qu’il s’agit d’un incident isolé.

La GRC refuse de confirmer pour le moment l’arme du crime utilisée pour commettre le double meurtre puisque le dossier est toujours sous enquête.

«Ce que nous demandons à la population à ce stade-ci, ce sont des informations qui pourraient nous permettre d’avancer dans cette affaire. On aimerait connaître les allers et venues des deux victimes dans les jours et les heures qui ont précédé leur décès, s’ils ont été aperçus dans la communauté», a indiqué la gendarme Isabelle Beaulieu.

Quiconque a de l’information à cet égard ou a vu les victimes pendant la journée du 30 octobre est prié de communiquer avec le Groupe des crimes majeurs de la GRC au 548-7774 ou le Détachement de Saint-Quentin au 506-235-2149.