Fredericton offrira gratuitement aux personnes à risque un médicament capable de renverser les effets d’une surdose d’opioïdes.

Deux-mille-cinq-cents trousses de naloxone seront distribuées aux populations vulnérables par l’intermédiaire des groupes de lutte contre le sida et des régies de la santé.

L’injection de naloxone peut neutraliser temporairement les surdoses dues à des opioïdes comme le fentanyl ou l’héroïne.

Les opioïdes font des ravages au Canada depuis plus d’un an. Le Nouveau-Brunswick a été relativement épargné par cette épidémie, même si 17 décès liés aux opioïdes ont été constatés dans la province entre le 1er janvier et le 30 juin 2017.

«Nous nous préparons à l’éventualité d’une crise en souhaitant qu’elle n’arrive pas. Mais si elle arrive, nous serons prêts», a déclaré le ministre de la Santé, Benoît Bourque, lors de l’annonce, mercredi.

2500 trousses de naloxone comme celle-ci seront distribuées aux populations vulnérables. – Acadie Nouvelle: Mathieu Roy-Comeau

La présence de carfentanil, une drogue illicite 10 000 fois plus puissante que la morphine, a été détectée récemment chez une personne décédée dans le sud du Nouveau-Brunswick.

«L’émergence du fentanyl, et plus récemment du carfentanil, sur le marché noir est particulièrement inquiétante parce qu’ils peuvent être mélangés à d’autres drogues illicites», a indiqué la médecin-hygiéniste en chef par intérim de la province, Dre Jennifer Russell.

«Des doses mortelles d’opioïdes peuvent se retrouver dans votre drogue habituelle sans que vous vous y attendiez et les trousses de naloxone devrait permettre de réduire le nombre de surdose et de décès.»

En plus de la naloxone, les trousses contiennent entre autres des seringues à usage unique, une paire de gants en latex, des tampons d’alcool et une brochure d’instruction.

Les consommateurs de drogue et leurs proches devraient se munir d’une trousse du genre, suggèrent les autorités.

Les travailleurs paramédicaux, les policiers de la GRC et les membres de plusieurs forces policières municipales sont déjà équipés de la naloxone.

La province investit 150 000$ dans l’achat des trousses et la formation pour les populations vulnérables.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle