Dominic LeBlanc souffre d’une forme de leucémie

Le député et ministre fédéral Dominic LeBlanc est atteint de la leucémie. Le politicien acadien a annoncé la nouvelle, mercredi, sur Twitter.

Le ministre fédéral des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne entend demeurer en poste durant ses traitements qui commenceront dès la semaine prochaine.

Sa leucémie a été détectée par hasard lors de son examen médical annuel. Le médecin a alors noté une anomalie dans le nombre de globules blancs que contenait le sang du ministre. Il s’agit d’une leucémie lymphoïde chronique, la forme de leucémie la plus commune chez les adultes.

«J’ai pris la décision de commencer les traitements à un moment opportun. Le calendrier parlementaire me donne la possibilité de les commencer tout de suite», a déclaré Dominic LeBlanc.

«Comme des dizaines de milliers de Canadiennes et Canadiens qui vivent avec une maladie chronique, je poursuivrai mon travail et continuerai de servir en tant que député et ministre, y compris durant les traitements.»

Il a été confié depuis à l’hémato-oncologue Nicholas Finn du Centre hospitalier universitaire Dr.-Georges-L.-Dumont de Moncton.

La maladie doit être suivie de près, mais elle est contrôlable, explique le docteur Finn dans la déclaration. Une fois ses traitements terminés, Dominic LeBlanc devra donc être suivi régulièrement par le spécialiste.

«La LLC est une maladie chronique dans le sens qu’elle doit être suivie de près et parfois traitée, mais c’est une condition contrôlable.»

«Compte tenu du stade de sa condition, (M. LeBlanc) a la flexibilité d’organiser l’horaire des traitements afin que son travail en soit peu affecté. Les traitements se termineront au printemps prochain.»

«Le ministre LeBlanc devrait ensuite s’attendre à jouir d’une pause de traitement de plusieurs années avec des suivis médicaux réguliers.»

M. LeBlanc représente la circonscription fédérale de Beauséjour, dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, depuis l’an 2000.

«Jolène (Richard, mon épouse) et moi sommes très reconnaissants des attentions que nous avons reçues des médecins», a souligné Dominic LeBlanc.

La nouvelle survient au lendemain d’une annonce similaire de la part de la députée provinciale Dorothy Shephard de Saint-Jean.

L’élue progressiste-conservatrice a annoncé mardi qu’elle se retirait temporairement de ses fonctions pour subir des traitements contre le cancer du sein.