La grippe a déjà fait sa première victime

La grippe tue. On tend à l’oublier. L’an dernier elle a fait 14 victimes au Nouveau-Brunswick et cette année, elle a déjà causé la mort d’une personne.

La saison grippale est bien entamée au Nouveau-Brunswick. Déjà, 55 cas ont été rapportés, dont 35 ont mené à une hospitalisation. L’an dernier, 1200 cas ont été déclarés et 327 personnes ont été hospitalisées en raison de la grippe.

Dans son plus récent avis de surveillance de l’influenza, l’Agence de santé publique du Canada signale qu’elle a observé qu’à l’échelle nationale, la saison de la grippe a commencé tôt cette année et que l’activité grippale augmente progressivement.

Le virus de la grippe cette saison est semblable à celui de l’année dernière, c’est-à-dire de type A (H3N2). Peu importe le type de virus ou sa sévérité, la population doit se faire vacciner, rappelle la médecin-hygiéniste en chef par intérim du Nouveau-Brunswick, la Dre Jennifer Russel.

«Même si c’est moins sévère, les gens qui sont plus vulnérables, comme les enfants, les bébés, les personnes âgées et ceux avec des conditions médicales, il faut quand même les protéger avec des vaccins. Si vous êtes en bonne santé et que vous allez être autour des gens plus vulnérables, il faut aussi se faire vacciner», a expliqué Dre Russel à l’Acadie Nouvelle.

Mourir d’une grippe est plus commun qu’on le pense. Des gens avec des maladies chroniques ou d’autres problèmes de santé peuvent permettre à une grippe d’évoluer en pneumonie par exemple. Les gens qui souffrent d’une maladie du coeur, d’une maladie pulmonaire ou de diabète en plus des personnes âgées, des femmes enceintes et des jeunes enfants sont susceptibles de développer des complications.

Les symptômes de la grippe sont la fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires, des maux de gorge, la toux, des écoulements ou la congestion nasale en plus d’une fatigue intense.

Il n’est pas trop tôt pour se faire vacciner contre l’influenza rappelle la médecin. Le Nouveau-Brunswick a le deuxième plus haut de vaccination contre la grippe (38%) au pays selon Statistique Canada, après la Nouvelle-Écosse (49%).

Avoir une bonne hygiène et se laver les mains souvent peut aider à contrer la grippe, mais le vaccin, «c’est vraiment la meilleure protection qu’on a».

La majorité (58%) des gens qui ne se font pas vacciner ont déclaré à Statistique Canada qu’ils ne croyaient pas que c’était nécessaire.

Les Québécois sont ceux qui se font moins vacciner. Ils ne sont que 24% à le faire chaque année.

D’autre part, certaines informations de La Presse canadienne font croire que le vaccin contre l’influenza qui est distribué cet automne pourrait avoir une efficacité limitée.

– Avec des extraits de La Presse canadienne