Tracadie: pas de hausse de taxe malgré un déficit

Tel qu’annoncé il y a une semaine, le maire de Tracadie, Denis Losier, réitère sa volonté de ne pas procéder à une hausse de taxes malgré le gel des évaluations foncières imposé par le gouvernement provincial plus tôt cette année. Denis Losier prévoit un budget serré, mais dont le montant total sera sensiblement le même que l’an dernier, soit 12,5 millions $. Le déficit se chiffre à 111 455$.

Puisque le gel des évaluations ne concerne pas les nouvelles constructions et les améliorations majeures, l’assiette fiscale de la municipalité a connu une hausse de 7 millions $, soit des revenus supplémentaires d’environ 70 000$.

«Ce sont toutefois de maigres revenus pour compenser les augmentations.»

Les frais pour les services de la GRC doivent notamment grimper de 38 000$ et la municipalité doit 46 000$ de plus à la Commission de services régionaux et 20 000$ à Service NB. L’augmentation salariale des employés pourrait s’élever à 60 000$.

Le montant de la subvention de financement et de péréquation communautaires est aussi à la hausse. Tracadie va toucher à 890 000$.

Si tout se déroule comme prévu, le budget pourrait être présenté à la population et adopté avant la fin décembre.