Le recteur de l’Université de Moncton annonce sa démission

Raymond Théberge quittera ses fonctions le 26 janvier prochain afin d’accepter le poste de commissaire aux langues officielles du Canada.

Après cinq ans à la tête de l’institution, Raymond Théberge tourne la page. L’actuel recteur et vice-chancelier de l’Université de Moncton deviendra bientôt le nouveau chien de garde des droits linguistiques.

Dans un communiqué, il fait le bilan de son mandat et adresse un au revoir chaleureux.

«Mon séjour en Acadie a été une expérience inoubliable. Le dynamisme de la communauté universitaire et la gentillesse des gens d’ici m’ont grandement touché. Nous avons travaillé sur des projets axés sur l’avenir, qui contribueront, je l’espère bien, au développement et au rayonnement de nos trois campus. L’Université de Moncton restera gravée sur mon cœur, soyez-en assurés.»

On ignore pour le moment qui assurera l’intérim en attendant qu’un processus de sélection soit lancé par l’université acadienne.