Boys in Red: le 12 janvier sera jour de deuil à Bathurst

Le 12 janvier est proclamé Jour de deuil à Bathurst, en mémoire de l’accident routier tragique qui a coûté la vie à huit personnes, en 2008.

Il y a bientôt 10 ans, la fourgonnette qui ramenait de Moncton les joueurs de basketball du Bathurst High School, surnommés les Boys in Red, a dérapé sur la route verglacée à quelques kilomètres de leur destination et est entrée en collision avec un poids-lourd.

Javier Acevedo, Codey Branch, Nathan Cleland, Justin Cormier, Daniel Hains, Nicholas Kelly et Nickolas Quinn, âgés entre 15 et 17 ans, ont péri, ainsi que l’épouse de leur entraîneur, Elizabeth Lord, âgée de 51 ans.

Wayne Lord, l’entraîneur et conducteur, sa fille et deux athlètes ont survécu à la tragédie, de même que le chauffeur du camion.

Même si ce fut le cas cette année, les drapeaux de tous les édifices municipaux de Bathurst seront officiellement mis en berne chaque 12 janvier. Le conseil municipal a passé une résolution en ce sens, lundi soir.

En mémoire des disparus, un parc commémoratif a été inauguré au centre-ville en 2013. Cependant, c’est en bordure de la route 8, à l’endroit où l’accident s’est produit, que des parents des victimes se recueillent le jour anniversaire, au pied du monument improvisé érigé peu après le drame. – BS