Les travaux prennent du retard à l’aéroport de Bathurst

Les travaux de modernisation de l’aéroport régional de Bathurst ont pris du retard et devraient être complétés en juillet plutôt qu’en mars.

L’allongement de la piste d’atterrissage a été complété en octobre. Elle atteint maintenant 1710 mètres. Les rénovations de l’aérogare, qui doit doubler de superficie, accusent certains délais, qui sont à mettre en partie sur le compte de la météo.

«Comme n’importe quelle construction, quand on est à la merci de la météo, ce n’est pas toujours évident. Les rénovations ont commencé officiellement en mai et nous avons eu beaucoup de pluie. C’était difficile de couler la fondation. Il a fallu attendre que le sol sèche, etc.», explique Katherine Lanteigne, la coordinatrice du marketing et des communications à l’aéroport de Bathurst.

Un important facteur pour expliquer le retard sont les contraintes que des travaux à un tel emplacement constituent.

«Aussi, rénover un aéroport n’est pas comme rénover un bureau de médecins par exemple. Nous avons beaucoup de restrictions. Nous ne pouvons pas envoyer quelqu’un du côté aérien sans supervision. Cela implique de notre part plus d’effectifs. Et bouger de l’équipement n’est pas comme bouger un bureau. Il faut des approbations, suivre la chaîne de commandement», soutient Mme Lanteigne.

«Par exemple, la compagnie de construction voulait bouger la tour qui détermine les coordonnées pour les pilotes. La bouger d’un pied ne se fait pas du jour au lendemain. Ça prend des permissions. Juste la nature de l’endroit cause des défis et peut causer des retards», justifie la porte-parole.

Les deux projets (la piste et le terminal) s’élèvent de 6,3 millions $. Le provincial et le fédéral se sont entendus pour investir 2 millions $ chacun. L’autre tiers sortira des caisses de l’aéroport. Selon la direction, le retard sur le chantier n’aura pas de répercussions sur les coûts.

Les activités de l’infrastructure n’ont été suspendues que trois jours en octobre, pour compléter la réfection de la piste.

L’aéroport de Bathurst, qui a célébré ses 50 ans cette année, dessert Montréal à raison de deux vols quotidiens. Il a accueilli 44 501 passagers en 2016.