Des cadeaux de Noël sur Kijiji

Après les Fêtes, des personnes se tournent vers les prêteurs sur gages (pawnshop), Kijiji et autres sites en ligne pour vendre des cadeaux de Noël, pour une série de raisons. Et d’autres font aussi de belles actions!

La petite Skyelar Vautour, presque cinq ans, de Bouctouche, a un coeur très généreux. Elle a proposé de donner ses jouets en trop à des enfants après en avoir reçu de nouveau à Noël.

Sa mère a mis en ligne une boîte sur le site Kijiji, mercredi.

«Ma petite a toujours dit qu’elle voulait donner une boîte à des enfants qui n’avaient pas de cadeaux de Noël. Alors je lui ai dit qu’on pourrait faire une boîte avec ça et elle m’a demandé si on pouvait l’emballer, comme un vrai cadeau», raconte Kristelle Vautour.

Ça n’a pas été long avant qu’une personne se manifeste pour avoir les cadeaux.

«C’est une femme de Moncton qui a dit qu’elle n’a pas pu acheter de cadeaux à Noël parce qu’elle a eu un divorce. Elle a dit que ça lui ferait quelque chose à donner et la boîte est déjà emballée comme un cadeau», souligne Mme Vautour.

L’idée de sa fille donne chaud au coeur à la mère.

«La première chose qu’elle a dit, c’est de se demander ce qu’elle pourrait faire pour aider un autre enfant. Hier elle l’a tout emballé et je l’ai prise en photo avec le cadeau», dit-elle.

Une occasion pour les chasseurs d’aubaines

L’Après-Noël peut être une bonne occasion pour les chasseurs d’aubaines. Sur Kijiji, ils sont quelques-uns à mettre en vente leurs cadeaux de Noël à prix réduit, pour une série de raisons.

Pour un, la tuque était trop petite et ne faisait pas. Pour l’autre, c’est une carte cadeau Google Play qui n’est pas compatible avec un produit Apple et qui est vendu à plus petit prix.

De son côté, Armel Audet vend un manteau neuf en duvet d’une valeur de 200 dollars pour seulement 100 dollars.

«C’est la première fois que j’essaie de vendre un cadeau de Noël, parce que c’est vraiment nécessaire. Autrement ça serait une perte, car j’en ai deux autres (manteaux)», explique-t-il.

Il l’a mis en vente sur Kijiji, car c’est une plateforme qu’il a déjà utilisée auparavant.

D’autres se tournent plutôt vers les prêteurs sur gages (pawnshop), parfois pour se faire un peu d’argent.

Un commerce de la Péninsule acadienne avec qui l’Acadie Nouvelle a discuté a indiqué qu’ils sont quelques-uns, avec peu de moyens, à venir avec leurs cadeaux après les Fêtes pour renflouer leurs coffres.

D’autres y vont parce qu’ils n’ont pas apprécié le cadeau qu’ils ont reçu.