Après le froid glacial, une tempête hivernale s’amène sur le Nouveau-Brunswick

La vague de froid glacial qui touche le Nouveau-Brunswick depuis plusieurs jours tire heureusement à sa fin.

Les Néo-Brunswickois n’en ont toutefois pas fini avec les rigueurs de l’hiver, alors qu’un important système météorologique devrait s’installer jeudi sur l’ensemble de la province.

Selon Environnement Canada, le système devrait laisser des quantités importantes de neige et de la poudrerie haute avec une possibilité d’une longue période de vents très violents de jeudi à vendredi.

Toujours selon Environnement Canada, qui a émis lundi midi un bulletin météorologique spécial touchant presque toutes les régions de la province, ces conditions auront des répercussions sur les zones côtières, occasionnant principalement des niveaux d’eau élevés, surtout le long de la côte est.

Selon MétéoMédia, cette tempête hivernale pourrait laisser jusqu’à 20 cm de neige sur le sol néo-brunswickois.

Les gens pourront toutefois se consoler à l’idée que le mercure pourrait atteindre 0°C jeudi dans les régions sud de la province. Ailleurs au Nouveau-Brunswick, le maximum prévu jeudi se sera de -4°C à -10°C.

Après cette première tempête de l’année 2018, les températures devraient à nouveau chuter bien en deçà des normales saisonnières au cours de la prochaine fin de semaine.

Dans ses prévisions météorologiques à long terme, la chaîne spécialisée MétéoMédia prévoit toutefois que des températures généralement douces s’installeront sur le Nouveau-Brunswick au cours de la deuxième moitié du mois de janvier.

La firme météorologique américaine AccuWeather avance même que le mercure dans le sud de la province pourrait atteindre – voire dépasser – le point de congélation à quelques occasions d’ici la fin du mois de janvier.