Les Fêtes d’Yvonne Hachey sauvées par un inconnu

Les Fêtes de fin d’année d’Yvonne Hachey auraient pu être gâchées, n’eût été une âme bienveillante qui a remis au service à la clientèle d’un magasin à Bathurst, son portefeuille contenant 200$, qu’elle avait perdu dans le stationnement du commerce.

La dame qui vit à Scoudouc, près de Dieppe, était dans la région pour visiter sa famille. Elle est native de Robertville et ne réside dans le sud-est que depuis six, sept ans.

Peu après Noël, Yvonne Hachey s’est arrêtée au Wal-Mart, avec son frère et sa belle-sœur. C’est en descendant de l’auto que ma mésaventure a pris place.

«Au commencement, j’avais mis mon portefeuille dans mes poches, mais il me dérangeait. Je l’ai donc mis sur le siège à côté de moi. Quand mon frère s’est garé, j’ai glissé de l’autre côté pour débarquer et c’est là que mon porte-feuille est tombé par terre sans que je m’en aperçoive», relate-t-elle.

Mme Haché a circulé dans quelques rayons du magasin et s’est rendue compte qu’elle ne l’avait pas. Elle est donc retournée au véhicule pour le retracer, mais impossible de mettre la main dessus.

«Raymond (son frère) m’a dit de rentrer dans le magasin et de me renseigner au comptoir où on échange la marchandise pour savoir si quelqu’un l’avait retrouvé», raconte-t-elle.

Sans trop y croire, elle a suivi sa consigne et oh surprise, une personne l’avait bel et bien déposé là.

«J’étais soulagée. Je n’en revenais pas. J’étais assez contente. On sait comment est le monde aujourd’hui. Je suis tombée sur quelqu’un d’honnête. Peu importe qui c’est, je le remercie énormément.»

Environ 200$ comptant se trouvaient à l’intérieur de l’étui, mais ce qui inquiétait avant tout la dame âgée de 72 ans était de perdre ses papiers et cartes. Toutefois, rien ne manquait.

«J’étais plus préoccupée par ma carte d’assurance maladie, celle de débit et les autres cartes, parce que si tu les perds, tu dois faire plusieurs démarches pour tout ravoir.»

Yvonne Hachey est retournée chez elle le cœur léger, sa foi en l’humanité consolidée. Elle s’est promis de prendre bien garde à son portefeuille dorénavant, d’autant plus qu’elle l’avait déjà oublié dans un commerce, il y a longtemps. Elle l’avait cependant retrouvé à l’endroit où elle l’avait laissé.