Enquête préliminaire en février pour Michael MacGarvie

L’homme qui a heurté un facteur à Campbellton en novembre dernier devra revenir en Cour le 28 février pour son enquête préliminaire.

Le dossier de Michael MacGarvie était de retour au Palais de justice de Campbellton, lundi, afin d’enregistrer son plaidoyer à l’accusation de conduite dangereuse ayant causé des lésions corporelles.

L’individu d’Eel River Crossing âgé de 45 ans a plaidé non coupable à l’accusation.

Il a choisi d’être jugé devant juge et jury à la suite d’une enquête préliminaire.

Une nouvelle accusation a par ailleurs été déposée contre ce dernier, soit conduite d’un véhicule à moteur alors que ce privilège était suspendu.

Michael MacGarvie subira un procès pour cette accusation, procès qui aura lieu également le 28 février.

Les faits reprochés remontent au 24 novembre dernier. Facteur de Campbellton, Christopher Snow effectuait sa livraison habituelle dans le secteur de Richardville lorsqu’il a été heurté en milieu d’après-midi par un véhicule de marque Kia Forte qui, pour une raison inconnue, aurait quitté sa voie.

Le conducteur, Michael MacGarvie, a été arrêté sur les lieux. Pour ce qui est du jeune facteur de 35 ans, il est toujours hospitalisé en raison des blessures graves résultant de l’accident.