Une première rentrée sans faute au Galion des Appalaches

La première cohorte d’élèves de l’école primaire le Galion des Appalaches de Campbellton a finalement pris possession des lieux mercredi matin.

C’était le grand retour en classe pour les 608 élèves de l’établissement, un retour marqué d’une grande première.

Car avant le congé des Fêtes, les enfants fréquentaient deux sites alternatifs (Versant-Nord d’Atholville et la Polyvalente Roland-Pépin), la nouvelle école n’ayant pas été complétée à temps pour les accueillir au début de l’année scolaire.

Ils entament donc la seconde portion de l’année dans une bâtisse flambant neuve de 25 millions $.

Et ce retour en classe s’est effectué sans anicroche.

La congestion anticipée par certains pour la toute première rentrée dans l’édifice n’aura finalement pas eu lieu. L’arrivée des autobus et le dépôt des enfants par leurs parents se sont déroulé rondement et sans incident.

Le froid a bien tenté de jouer les trouble-fête, mais il n’a pas réussi à freiner l’enthousiasme des membres du personnel qui, à l’extérieur, dirigeaient la circulation et accueillaient les élèves.

«C’est froid, mais c’est aussi très excitant. Tout le monde attendait cette journée avec impatience et on a de quoi être content puisque ça se passe très bien», a lancé le directeur de l’établissement, Marc Pelletier, qui faisait la circulation à l’accueil de la zone de débarquement des automobiles.

«À vrai dire, cette première arrivée des élèves s’est déroulée beaucoup mieux qu’on le prévoyait au départ. Je crois qu’une des raisons est que beaucoup de parents n’ont pas voulu courir de risque et qu’ils ont préféré envoyer leurs enfants par autobus par crainte de voir le secteur congestionné. Avec plus de 600 élèves, on aurait dû avoir près de 250 débarquements en voiture. Et on est loin de ça, le tiers peut-être», a-t-il confié.

Celui-ci anticipe par ailleurs que le volume augmentera beaucoup au cours des prochains jours avec la routine qui s’installera peu à peu.

Pour cette première journée, policiers et employés de Campbellton étaient aux aguets.

L’école Galion des Appalaches est le résultat du regroupement des anciennes écoles primaires du Restigouche-Centre, soit Apollo XI de Campbellton, Mgr Melanson de Val-d’Amour, Rendez-vous des jeunes de Saint-Arthur et Versant-Nord d’Atholville. L’établissement est situé sur le site même de l’ancienne école Apollo XI.