Boys in Red: «La vie est fragile»

Dix ans après la tragédie des Boys in Red, les plaies demeurent profondes dans la communauté. Chaque année, Stacy Hickey-Buraglia figure parmi les nombreuses personnes qui rendent hommage aux sept membres de l’équipe de basketball de l’école Bathurst High School et de l’accompagnatrice ayant perdu la vie lors d’un accident routier survenu le 12 janvier 2008.

Les victimes revenaient d’un match à Moncton. La fourgonnette dans laquelle se laquelle elles se trouvaient a dérapé et a heurté un camion circulant en sens inverse.

Vendredi matin, Mme Hickey-Buraglia a profité du temps clément pour visiter le parc mémorial Boys in Red, situé à l’intersection de l’avenue King et de la rue St-Patrick à pied. Deux de ses enfants fréquentent actuellement l’école Bathurst High School. Son plus vieux était en 9e année au moment de l’accident.

«Mon fils était ami avec quelques-uns des Boys. On les connaissait pas mal tous. Je travaille avec certains des parents. J’ai déjà chanté avec une des mères de l’un des jeunes. Je suis aussi allée à l’école avec certains de leurs parents. J’ai chanté aux funérailles. Tout le monde se connaît à Bathurst. C’est une communauté tricotée serrée.»

Le décès des athlètes évoque aussi d’autres souvenirs pour elle.

«L’un de mes enfants souffrait d’une dépression au moment de l’accident. L’accident a éveillé en lui une sorte de prise de conscience que la vie est fragile.»

En tant qu’ancienne étudiante de Bathurst High School, cette année marque le 30e anniversaire depuis l’obtention de son diplôme d’études secondaires. Des fonds seront recueillis à l’occasion du conventum et ils seront remis au fonds Boys in Red, remis annuellement à des finissants de Bathurst High School.

«C’est important pour nous de le faire.»

Le 12 janvier, jour de deuil

Lors de sa réunion du 18 décembre, le conseil municipal de Bathurst a voté en faveur d’une motion pour officiellement déclarer le 12 janvier comme jour de deuil pour rendre hommage aux 8 personnes ayant perdu la vie en 2008. La Ville souligne cette journée en mettant en berne les drapeaux devant les édifices municipaux.