Cocktail météo en vue au Nouveau-Brunswick

Les autorités sont sur un pied d’alerte au Nouveau-Brunswick alors qu’un important cocktail météo est sur le point de s’abattre sur le Nouveau-Brunswick.

Certaines régions sont sous le coup de quatre avertissements météorologiques différents de la part d’Environnement et Changement climatique Canada.

De fortes pluies, un refroidissement soudain, du verglas, de la neige et du grésil sont au menu pour vendredi et samedi.

La pluie abondante s’abattra surtout sur le sud de la province alors que les régions du centre recevront du verglas et que le nord-ouest sera enseveli par la neige.

Selon Environnement Canada, la quantité de pluie variera de 25 mm dans le nord, à 50 à 80 mm dans le sud du Nouveau-Brunswick et possiblement à plus de 100 mm le long de la côte de Fundy.

«C’est l’équivalent d’un mois de pluie en une très courte période de temps», résume le météorologue Claude Côté d’Environnement Canada.

L’eau devrait s’accumuler au sol dans certaines régions en raison du sol gelé qui absorbe plus difficilement la pluie.

Ce cocktail météo est provoqué par une dépression en provenance du sud-est des États-Unis qui traversera lentement les Maritimes samedi.

La température devrait chuter rapidement sous le point de congélation, samedi matin, transformant la pluie en verglas et en grésil pendant plusieurs heures.

Énergie NB surveille attentivement les conditions météorologiques. Selon une porte-parole, des équipes supplémentaires sont prêtes à intervenir en cas de panne aux quatre coins de la province.

Des entrepreneurs privés pourraient également être appelés en renfort, samedi matin, aux besoins.

L’Organisation des mesures d’urgence suit également la situation de près.

Le ministère des Transports et de l’Infrastructure demandent aux automobilistes de faire preuve d’une prudence accrue sur les routes de la province tout au long de la fin de semaine.