Cocktail météo: le Nord évite le pire, le Sud y goûte

Le nord de la province semblait avoir évité le pire du cocktail météorologique, samedi après-midi, alors que le sud en subissait toujours les conséquences.

Plusieurs pannes d’électricité ont été causées par de forts vents dans le sud de la province.

Environ 9000 clients d’Énergie NB étaient privés de courant vers 15 h dans la vallée de Kennebecasis (4000), la région de Sussex (2000) et le comté de Kent (3400).

Environ 25 équipes de la société d’État s’affairaient à rétablir le courant avant la fin de la journée dans ces régions.

D’autres pannes pourraient cependant survenir alors qu’une chute soudaine des températures devrait amener son lot de pluie verglaçante.

Quelques abonnés de la Péninsule acadienne – dans la région de Lamèque – qui avaient aussi été victimes du cocktail météo ont déjà retrouvé l’électricité.

Le nord de la province l’a échappé belle puisque le verglas attendu s’est plutôt présenté sous forme de grésil ou de neige.

La pluie abondante qui tombait toujours sur certaines régions du sud du Nouveau-Brunswick, samedi après-midi, a provoqué plusieurs inondations et des fermetures de routes.

Plusieurs rivières menacent de quitter leur nid.

Voici une vidéo de la rivière Pollett, près d’Elguin, tournée samedi matin:

Des résidents de la région de Sussex qui avaient évacué volontairement leur résidence en raison de la montée des eaux étaient sur le point de rentrer chez eux, cet après-midi.

Un refuge ouvert par la Croix-Rouge dans la région n’avait encore reçu aucun visiteur.

Fredericton, Bouctouche et Miramichi étaient toujours sous le coup d’un avertissement de pluie verglaçante de la part d’Environnement et Changement climatique Canada en fin de journée.

La pluie verglaçante mêlée de grésil devait se poursuivre pour plusieurs heures dans ces trois régions avant de se changer en neige en fin de journée.