Après la bombe, le cocktail météo balaye le Nouveau-Brunswick

Les autorités sont sur un pied d’alerte au Nouveau-Brunswick alors qu’un important cocktail météo s’abat sur le Nouveau-Brunswick, samedi.

Certaines régions sont sous le coup de quatre avertissements météorologiques différents de la part d’Environnement et Changement climatique Canada, samedi.

De fortes pluies, un refroidissement soudain, du verglas, de la neige et du grésil sont au menu.

«C’est vraiment une tempête majeure», a prévenu le météorologue Claude Côté d’Environnement Canada, vendredi après-midi.

«Chaque communauté va avoir à faire face à certains défis.»

Ce cocktail météo est provoqué par une dépression en provenance du sud-est des États-Unis qui traversera lentement les Maritimes samedi.

De la pluie abondante était attendue un peu partout dans la province, vendredi soir. Cette pluie devrait se transformer en verglas samedi matin sur le centre et le nord du Nouveau-Brunswick en raison d’une chute rapide de la température. Le  Nord-Ouest devrait également être enseveli sous 10 à 15 cm de neige.

Selon Environnement Canada, la quantité de pluie variera de 25 mm dans le nord, à 50 à 80 mm dans le sud du Nouveau-Brunswick et possiblement à plus de 100 mm le long de la côte de Fundy.

«C’est l’équivalent d’un mois de pluie en une très courte période de temps», résume le M. Côté.

L’eau devrait s’accumuler au sol dans certaines régions en raison du sol gelé qui absorbe plus difficilement la pluie. Des inondations le long des cours d’eau sont à prévoir, surtout près de ceux qui se jettent dans le fleuve Saint-Jean.

Même si elle évitera le pire de la tempête, la Péninsule acadienne recevra aussi de la pluie, du verglas et de la neige.

La région de Moncton échappera également aux pires éléments de ce cocktail météo sans toutefois passé à côté des pluies abondantes.

Les conditions météorologiques devraient revenir à la normale pour l’ensemble de la province dans la nuit de samedi à dimanche.

Énergie NB surveille attentivement la météo. Selon une porte-parole, des équipes supplémentaires et des entrepreneurs privés seront prêts à intervenir aux besoins samedi matin.

Des pannes de courant sont à prévoir, selon Claude Côté.

L’Organisation des mesures d’urgence a également l’intention de suivre la situation de près tout au long de la fin de semaine.

«Nous serons prêts à intervenir en cas d’urgence», a prévenu vendredi le porte-parole de l’Organisation, Robert Duguay.

Le ministère des Transports et de l’Infrastructure demandent aux automobilistes de faire preuve d’une prudence accrue sur les routes de la province.