Allardville: un couple perd tout dans un incendie

Un incendie s’est déclaré mercredi matin au domicile d’un couple de Allardville. Les pompiers n’ont pas pu sauver la maison, entièrement détruite par les flammes.

Mercredi matin, un incendie s’est déclaré dans une maison d’Allardville. Selon les témoignages des membres de la famille sinistrée, un coup de vent aurait ouvert la porte du poêle à bois et aurait projeté une flamme à l’intérieur de la maison.

Les deux habitants de la maison, Betty-Anne et Jacques Chiasson, n’ont pas été blessés. Le couple d’une cinquantaine d’années était à son domicile quand le feu s’est déclaré.

Selon leur fille Myriam Chiasson, le couple a d’abord essayé de sauver ses effets personnels, mais le feu a progressé trop rapidement pour lui en laisser la chance.

«Mon père a essayé de ramasser le plus de choses possible. Il est entré par deux fois dans la maison en feu, mais il n’a réussi à prendre que deux boîtes de linge», explique-t-elle.

Allardville
La maison des Chiasson a été détruite par les flammes. – Gracieuseté: Myriam Chiasson

Quand les pompiers sont arrivés sur les lieux de l’incendie, la maison était déjà en grande partie détruite. L’auto, garée proche de la maison, a également été en partie brûlée.

Le couple a été hébergé, après le sinistre, chez la mère de Jacques Chiasson, qui habite également à Allardville.

La maison partie en flammes n’était pas assurée. «Aucune compagnie ne voulait assurer la maison, elle était trop vieille. Elle avait 50 ans de vieux», regrette Myriam Chiasson.

«Ce n’était pas juste une vielle maison, c’était leur chez eux, confie la fille des sinistrés. C’est toute leur vie qui a décollé dans les flammes. Il y a beaucoup de monde qui était attaché à cette maison à cause des souvenirs qu’il y avait dedans.»

Allardville
La maison des Chiasson de Allardville a été détruite par les flammes. – Gracieuseté: Myriam Chiasson

Élan de solidarité communautaire

Le couple, qui a tout perdu dans l’incendie de sa maison, peut compter sur la solidarité des gens d’Allardville et de la communauté.

Mylaine Mallet, nièce des sinistrés, a lancé une collecte de fond sur la plateforme en ligne GoFundMe pour venir en aide à sa famille. La jeune femme est parvenue à récolter 350$ en 20h à compter de la mise en ligne de la cagnotte, partagée plus de 330 fois sur les médias sociaux.

«Je veux vraiment les aider le plus que je peux, explique-t-elle. Il y a beaucoup de monde qui donne. Surtout en hiver, ça fait pitié de tout perdre, c’est vraiment le fun que les gens donnent autant.»

Une initiative saluée par la fille du couple, Myriam Chiasson. «Cet argent va les aider à débuter leur vie à nouveau. On remercie du fond du cœur tous les gens qui donnent de l’argent. On ne peut pas demander mieux que ça, les gens d’aujourd’hui sont formidables.»

L’argent récolté servira en priorité à l’achat d’une nouvelle voiture pour le couple.

En plus des donateurs sur la plateforme en ligne, certaines personnes se sont directement rendues chez les sinistrés pour leur proposer de l’argent, du linge et de la nourriture.

La Croix-Rouge est également venue en aide aux deux rescapés à hauteur de 490 $, pour l’achat de nouveau linge et de nourriture.