EXCLUSIF: 57 Néo-Brunswickois ont bénéficié de l’aide à mourir

Le nombre de patients néo-brunswickois qui se sont prévalus de l’aide médicale à mourir a grimpé en flèche en 2017.

L’Acadie Nouvelle a obtenu les données concernant le suicide assisté auprès des deux régies de santé.

Entre le 17 juin 2016 (date à laquelle l’aide à mourir est devenue légale) et le 31 décembre 2017, 57 personnes ont pu bénéficier de l’euthanasie.

Durant cette période, le Réseau de santé Vitalité a reçu 33 demandes de patients qui souhaitaient mettre fin à leurs souffrances, et en a approuvé 31. L’aide médicale à mourir a été administrée à 24 de ces patients au sein de la régie francophone.

Quinze patients ont reçu l’aide médicale à mourir à l’hôpital et neuf ont choisi de finir leurs jours à leur domicile.

Du côté du réseau de santé Horizon, 33 patients ont reçu l’injection létale, dont 29 en 2017 et quatre en 2016.

Le nombre de cas a connu une augmentation importante en 2017. Quarante-huit patients ont reçu le service l’an dernier, alors que seuls neuf Néo-Brunswickois avaient suivi la procédure jusqu’au bout en 2016.