Après des années de réunions, de campagnes de financement et de négociations, l’aréna de Richibucto commence enfin à prendre forme. Les citoyens ont assister à l’érection de la structure extérieure du bâtiment de 10 millions $ au cours des dernières semaines.

Le maire de Richibucto, Roger Doiron, est aux anges. Chaque fois qu’il passe près du site de construction du nouveau centre multifonctionnel de Kent-Nord, il ne peut s’empêcher de penser à tous les efforts qui ont mené à la concrétisation du projet au cours des 9 dernières années, et à tout le potentiel qu’il représente pour sa région.

«On disait aux gens qu’ils devaient avoir la foi, mais il y en a plusieurs qui commençaient à douter. Lorsqu’on voit la structure monter, les gens prennent enfin conscience du fait qu’effectivement, ça va se réaliser.»

Les travaux ont pris un peu de retard en raison des tempêtes de neige et du verglas en janvier. M. Doiron assure cependant que les entreprises qui travaillent sur le projet «vont se rattraper».

«Le travail avance bien. Ils prévoient compléter l’extérieur vers la mi-mars. Ils pourront ensuite commencer à travailler à l’intérieur», mentionne-t-il, ajoutant que l’ouverture officielle doit avoir lieu en novembre.

Les citoyens de Richibucto sont sans patinoire intérieure depuis l’incendie qui a forcé la fermeture de l’aréna J.-Charles-Daigle, en 2009.

Les commerçants de Richibucto et des environs rêvent d’un retour à l’époque où les tournois de hockey et de ringuette emmenaient des centaines de familles dans la région chaque hiver.

«Il y avait beaucoup d’activité économique. Les parents allaient visiter les alentours, que ce soit les restaurants, les magasins de meubles ou les concessionnaires d’autos. On souhaite que cette vie économique soit enrichie par l’arrivée du Centre Kent-Nord.»

Le nouveau centre, une infrastructure de 600 sièges comprenant une piste de marche de 140 mètres, est construit grâce à des investissements des gouvernements fédéral et provincial, ainsi qu’une contribution de la Ville de Richibucto et un montant des assurances. Les frais de fonctionnement seront partagés par les résidants de Richibucto et de plusieurs communautés environnantes.

Les citoyens de la région ont également mené une campagne de financement de 1,5 million $. Les organisateurs prévoient de dépasser cet objectif. Les personnes qui souhaitent y participer peuvent toujours faire inscrire leur nom à une brique de l’aréna en échange d’une contribution de 250 $. Près de 150 des 200 briques ont été vendues.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle