Une bordée de neige et de la pluie sur la province

Ceux qui souhaitaient un moment de répit de Dame Nature devront se faire une raison. De la neige, de la pluie, et même des inondations sont prévues par Environnement Canada pour la Péninsule acadienne, le sud-est du Nouveau-Brunswick et le Restigouche.

Environnement Canada a émis un bulletin météorologique spécial à cet effet, dimanche matin.

Une dépression près de la région des Grands Lacs traverse la province depuis lundi matin. La neige a commencé à tomber dimanche matin et devrait se changer en pluie au cours de la journée. Cette pluie persistera jusqu’à lundi après-midi. Il pourrait en tomber jusqu’à 25 mm avant qu’elle ne cesse.

De plus, le temps très doux causera une fonte rapide de la neige, ce qui pourrait entraîner des inondations par endroits. Les températures commenceront à baisser dans le sillage de la dépression, lundi après-midi.

Dans l’ouest et au nord-ouest de la province, c’est de la neige qui est attendue jusqu’à lundi midi. De 15 cm à 20 cm sont prévus à Campbellton et dans le comté de Restigouche, ainsi que pour Edmundston et le comté de Madawaska.

L’accumulation rapide de neige pourrait rendre les routes très glissantes et faire en sorte que les déplacements soient difficiles à certains endroits. Il faudra demeurer attentifs aux bulletins météo et prêter attention aux avis de circulation routière de la GRC.

Trois tempêtes en sept jours

Les Néo-Brunswickois ne l’ont pas eu facile, dernièrement. Il s’agit du troisième événement météorologique en importance qui s’abat sur la province en moins d’une semaine.

Vendredi, le verglas a fait des siennes dans le sud de la province, alors qu’au nord c’est une tempête qui s’est levée, surprenant tout le monde. Près de 25 cm en neige ont été laissés au sol que des vents violents ont soufflés jusqu’au petit matin, samedi. Les conditions routières étaient exécrables.

Il y a exactement une semaine, de 10 cm à 15 cm de neige se sont déversée sur le comté de Kent, le Sud-Est, le Grand Moncton et le parc national Fundy. Le vent s’en est mêlé, réduisant la visibilité sur les routes en plus de les rendre très glissantes.

Un homme a d’ailleurs perdu la vie, mardi, près de Moncton, lorsque son véhicule a quitté la route pour terminer sa course dans le fossé. Aucun autre véhicule n’était impliqué dans l’accident. La prudence est donc de mise.