Un nouveau carnaval de l’érable à Paquetville

Un nouvel événement festif et communautaire voit le jour dans la Péninsule acadienne. Le Carnaval de l’érable de Paquetville aura lieu du jeudi 5 au dimanche 8 avril, soit le week-end après celui de Pâques.

Chaque jour, plusieurs activités familiales seront proposées. Elles se dérouleront principalement au Centre des loisirs de la municipalité.

 

Une soirée jeux (avec bingo 50/50, roue chanceuse et loterie) est programmée le 5, à partir de 18h. Le lendemain, de 10h à 16h, les jeunes pourront s’adonner à toutes sortes d’activités en intérieur (jeu de quilles, table de bricolage, jeux gonflables…).

La journée se poursuivra avec un barbecue et le spectacle humoristique d’Euclide McLaughlin. L’érable sera à l’honneur le 7 avril avec, en matinée, un rallye tropical sur ce thème, d’autres activités divertissantes et un concours de dégustation de sirop et de sucre à la crème.

«Il est ouvert à toutes celles et ceux qui veulent et qui d’ordinaire font leur propre sirop et leur fudge. Ce sera une compétition amicale», annonce Denise McLaughlin, de la société J’Organise.

Le groupe Réveil et Denis Landry seront à l’affiche de la soirée musicale. Le carnaval se terminera le 8, par un souper de clôture prévu à 16h. Les billets pour ce repas et pour les spectacles sont en vente dès maintenant au Dépanneur Maxcik et au Centre des loisirs.

«Nous avons mis en place des tarifs abordables pour attirer le plus de monde», souligne l’organisatrice.

Le prix d’entrée pour les activités en intérieur du 6 est de 5$ par enfant, pour toute la journée. Celui pour les tours de poney du 7 s’élève à 3$. Participer au souper de clôture vous coûtera 15$. Les billets des spectacles de vendredi et samedi sont à 15$ et 20$.

«Je suis émerveillée d’assister à la naissance de cet événement qu’on attendait depuis longtemps. On a commencé à en parler il y a six ans», se souvient Angélie Thériault.

Cette membre du comité du Centre des loisirs espère que le succès sera au rendez-vous et que ce carnaval se répétera d’année en année. Luc Robichaud, le maire, voit dans ces divertissements printaniers l’occasion de promouvoir l’industrie locale du sirop d’érable.

«Elle est importante pour notre région. Elle nous amène beaucoup de trafic au moment de la récolte et des cabanes à sucre. Et puis, animer Paquetville tout au long de l’année reste une de nos priorités.»